Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

  • Date de création: 17 mai 2019 14:41

(Agence Ecofin) - La Société anonyme des brasseries du Cameroun, un groupe agro-alimentaire coté sur l’Euronext Paris, mais qui mène l’essentiel de ses activités en Afrique centrale et principalement au Cameroun, a tenu son Assemblée générale ordinaire le mercredi 15 mai 2019 à Douala. Parmi les résolutions soumises au vote des actionnaires, figurait la distribution de 15 milliards FCFA au titre de dividende brut pour le compte de l’exercice 2018.

Les actionnaires ont validé à l’unanimité cette résolution. Un geste que le top management de la SABC présente comme la récompense de la patience des actionnaires, après les moments difficiles de 2016 et 2017 et malgré la persistance d’un certain nombre de défis.

« Avec la crise anglophone et les problèmes dans l’Extrême-Nord du pays, nous avons des perturbations sur presque 35% de notre marché. Dans les régions Nord-Ouest, Sud-Ouest, nos points de distribution évoluent dans des conditions très difficiles et dans notre engagement à rester fort face à ces défis, nous avons opté de ne pas licencier le personnel, mais de redéployer 250 d’entre eux. Nous sommes heureux que ces difficiles arbitrages aient porté le résultat que nous avons aujourd’hui.», a confié Emmanuel De Tailly (photo), le directeur général du groupe SABC. 

Les ventes des produits fabriqués ont en effet légèrement baissé de 2% au cours de l’exercice 2018, pour se situer à 315, 8 milliards FCFA, contre 321,8 milliards FCFA en 2017. « Derrière ces ventes se cache une nouvelle stratégie qui consiste à renforcer la disponibilité de l’ensemble de nos produits. Nous voulons désormais offrir à notre marché, le mix bières, boissons gazeuses et surtout l'eau, car sans eau, il n’y a pas le reste.» a déclaré monsieur de Tailly.

A son arrivée à la tête de l’entreprise, le nouveau directeur général s’était fixé pour objectif d’améliorer le niveau de marge nette sur le chiffre d’affaires. A la fin 2018, la SABC a effectivement progressé sur ce point par rapport à 2018, atteignant un ratio de 7,6%. Un rendement meilleur que les près de 6,4% de l’année 2017 précédente. Le top management de l’entreprise explique qu’il pourrait mieux faire dans le cadre d’une amélioration du contexte d’exploitation.

Une des grosses batailles du groupe réside dans la fiscalité qui lui est appliquée. Le début de l’année 2019 en cours a été le point culminant de cette bataille avec une position gouvernementale différente selon les départements. Au ministère du Commerce, les produits brassicoles sont considérés comme sensibles pour la stabilité sociale.

Contrairement aux autres produits sensibles comme le riz, le sucre ou encore le poisson qui bénéficient d’une fiscalité spécifique, le ministère des Finances classe les produits des entreprises brassicoles dans la catégorie des consommations de luxe et y applique des taxes à la consommation qui ont continué de progresser. Dans cette dualité de position au sein de l’administration publique, la pression fiscale pour la SABC est passée à environ 58,7% à la fin 2018, contre moins de 40% il y a quatre ans.

Le groupe s’attend donc à une année 2019 difficile. Mais il est confiant de ce que les choses devraient se stabiliser. Il déclare vouloir s’appuyer sur l’ensemble de nouveaux investissements déjà réalisés et les nouveaux processus de gestion mis en place, pour continuer de gagner des positions de marché, notamment sur la vente d’eau.

Rappelons que SABC a terminé l’exercice 2018 sur un bénéfice net de 25,6 milliards FCFA en hausse de 17% comparé aux 21,9 milliards FCFA de l’exercice 2017 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique