Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Boeing propose au Cameroun un plan de 327 milliards FCfa sur 5 ans, pour relancer Camair Co

  • Date de création: 16 août 2016 07:54

(Agence Ecofin) - Afin de relancer la Cameroon Airlines Corporation (Camair Co), l’Etat camerounais qui en est l’unique actionnaire devrait investir la bagatelle d’environ 327 milliards de francs Cfa sur une période de 5 ans. C’est ce qui ressort du plan de relance de la compagnie que vient de proposer au gouvernement la firme américaine Boeing.

Selon le rapport remis au gouvernement en juin dernier par le constructeur américain, et auquel Investir au Cameroun a pu avoir accès, une enveloppe globale de près de 223 milliards de francs Cfa devra être investie dans le renforcement de la flotte de Camair Co (achat et location des avions), pour la faire passer de cinq aéronefs actuellement, à 14 sur une période de 5 ans.

Par ailleurs, les caisses de la compagnie étant exsangues depuis plusieurs mois (c’est le ministère des Finances qui paie les charges), l’Etat-actionnaire est invité à débloquer une subvention de 57 milliards de francs Cfa ; à reprendre la dette de Camair Co, qui s’élevait déjà officiellement à plus de 35 milliards de francs Cfa, il y a plusieurs mois maintenant ; et à consentir certains investissements (construction d’un hangar pour la maintenance des aéronefs, transformation du Dja en avion-cargo, etc.) pour un montant total de 10 milliards de francs Cfa.

A en croire le rapport de Boeing, signé par Alexandre Ly, Regional Marketing Director Boeing Commercial Airplanes ; le succès de ce plan de relance quinquennal est conditionné par des investissements urgents, pour un montant total de près de 138 milliards de francs Cfa ; sans compter le paiement de la dette de l’entreprise indiquée plus haut. Ces investissements dits urgents (dont 78,9 milliards pour la location des avions), apprend-on, devront être obligatoirement réalisés au cours des deux premières années d’implémentation du plan de relance.

Effectifs pléthoriques, dérapages managériaux…

Interrogé par Investir au Cameroun, un expert des questions de transport, très souvent consulté par Camair Co, trouve ce plan de Boeing «très ambitieux». Il regrette cependant que l’audit du constructeur américain ait éclipsé les écueils organisationnels et managériaux auxquels est confrontée la compagnie.

Par exemple, soutient-il, le ratio personnels-aéronefs chez Camair Co dépasse 150 de nos jours, alors que les normes internationales situent cet indicateur à 70, ou 80 au plus. «En attendant que de nouveaux aéronefs soient acquis, il faut avoir le courage de réduire drastiquement les effectifs, en tenant compte des profils des employés», précise notre source. Non sans rappeler que les effectifs de ce transporteur aérien public, qu’il qualifie de «compagnie humanitaire», sont bourrés «d’agents d’appuis».

Par ailleurs, fait-il remarquer, Camair Co, compagnie lourdement endettée et dont certains avions sont cloués au sol depuis des mois, généralement à cause du manque de pièces de rechange telles que les roues ; se permet un loyer mensuel de 16 millions de francs Cfa à Douala. Alors que l’ancien siège de la défunte Camair (dont les travaux de réhabilitation ont été suspendus), dans la capitale économique, a été mis à la disposition de la nouvelle compagnie depuis plusieurs mois.

Pire, des sources internes à la compagnie fustigent le top management de Camair Co, dont certains responsables s’illustrent par de préjudiciables conflits d’intérêts dans le recrutement et le paiement des prestataires devant mettre à disposition des aéronefs, des moteurs et autres pièces détachées pour avions.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi

21-06-2016 - Les créanciers de Camair co peuvent arrêter son exploitation à tout moment, selon le ministre des Transports



 
GESTION PUBLIQUE

Togo : la plateforme en ligne « e-foncier » permet désormais de procéder aux formalités foncières sans se déplacer

Sénégal : les exportations de biens ont chuté de 25,3% à fin novembre 2019

Le Nigeria veut mobiliser 4,2 milliards $ en 2020 pour financer ses dépenses

La Banque mondiale accorde au Maroc une ligne de précaution de 270 millions $ contre les risques liés aux catastrophes naturelles

 
AGRO

Sime Darby au Liberia, c’est fini !

Cameroun : le prix bord champ du cacao est en légère baisse, mais reste au dessus de 1000 FCFA le kg

Tunisie : les exportateurs d’huile d’olive appellent à une hausse du contingent d’importation de l’UE

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Le West African Gas Pipeline subira des travaux de nettoyage et d’inspection pendant trois mois

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement accorde 4 permis de recherche minière valables pour l’or

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : création d’un registre d’immatriculation des navires et mise en œuvre de la réglementation sur la navigation

South African Airways met en vente neuf de ses seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique