Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

  La filiale au Nigéria de Heineken annonce un nouveau programme d'emprunts à court terme de 100 milliards de nairas

  La filiale au Nigéria de Heineken annonce un nouveau programme d'emprunts à court terme de 100 milliards de nairas
  • Date de création: 16 avril 2019 17:46

(Agence Ecofin) - Nigerian Breweries, la filiale au Nigéria du groupe brassicole Heineken, a annoncé au marché financier de Lagos, le lancement d'un nouveau programme d'émission de billets de trésorerie (instruments de financement de court terme). D'une valeur globale de 100 milliards de Nairas (277,5 millions $), il se déroulera sur une période de trois ans qui s’achèvera en 2022. 

Le processus a déjà débuté depuis le 11 avril 2019, avec deux émissions de titres d'une valeur chacune de 15 milliards de nairas, avec des maturités de 90 et 182 jours. Ce nouveau programme prend la suite d'un précédent de même nature et de même montant, qui a duré entre 2015 et 2018. 

L'entreprise dit vouloir permettre à des investisseurs qui ne sont pas actionnaires de pouvoir tirer profit de ses performances s'ils le souhaitent. En effet, les billets de trésorerie sont l'équivalent, chez les entreprises, des bons du trésor émis par le gouvernement.

Ils sont de court terme, et la capacité à les échanger facilement lui confère des taux bas qui sont un avantage pour les sociétés emprunteuses qui peuvent ainsi se financer à des taux plus faible que ceux servis par les banques commerciales. 

L'information postée par Nigerian Breweries vendredi 12 février a fait bondir la valeur de son action de 6,5% sur le Nigerian Stock Exchange. Les investisseurs semblent convaincus que renouveler un tel programme, suppose que ses responsables doivent avoir confiance en leurs capacités de générer des revenus suffisants pour rembourser les emprunts successifs qui en découleront. 

Notons que l'entreprise a réalisé au cours de l'année 2018, son chiffre d'affaire et son bénéfice net les plus faibles depuis 2015. Ses dirigeants ont expliqué que l'environnement économique, et surtout l'imposition des droits d'accises, ont plombé les revenus.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le PIB de l’Angola s’est contracté de 1,7% en 2018

Kenya: la croissance économique a rebondi en 2018, à 6,3%

Côte d'Ivoire : 329 millions € de la BAD pour la construction du 4ème pont d'Abidjan

Ouganda : un projet-pilote de 1 million $ bientôt lancé pour une agriculture résiliente

 
AGRO

Thé: les prix mondiaux devraient chuter de 14 % en 2019 (Banque mondiale)

Kenya: le secteur agricole a porté la croissance de l'économie en 2018

  Afrique du Sud : l’industrie de la laine gagnerait à diversifier ses marchés d’écoulement (Agbiz)

Le Malawi pourrait produire 24 000 tonnes de coton en 2019

 
ELECTRICITE

L’AECF lance une compétition de 20 millions $ pour les entreprises fournissant des installations solaires domestiques

Malawi : la construction de la centrale à charbon de Kam’mwamba tient toujours

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach ne prolongera pas son accord d’échange de brut contre produits pétroliers avec Vitol

Mozambique : la vente d’Anadarko à Chevron ne modifiera pas le calendrier des projets de GNL, assure Omar Mitha

Avec une hausse de son profit et de ses marges, Eni a le sourire au terme du premier trimestre de 2019

Nigeria : adoption de loi sur le torchage du gaz naturel

 
MINES

Afrique du Sud : les coupures d’électricité d’Eskom font chuter la production d’Anglo American Platinum

Maroc : les ressources de la mine Boumadine peuvent soutenir une exploitation sur 12 ans (étude)

RDC : Ivanhoe a réuni sa part du capital nécessaire au développement du gisement Kakula  

Botswana : Lucara découvre à Karowe, le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire

 
TELECOM

Alexandre Froment-Curtil, PDG de Vodafone Egypt, annonce un investissement de 250 millions € dans le pays en 2020

La Tanzanie procède à l’identification biométrique de ses abonnés télécoms dès le 1er mai 2019

HapsMobile, filiale de SoftBank, investit 125 millions $ dans le projet Loon d'Alphabet, déjà lancé au Kenya

Le norvégien Katapult World veut investir 1 milliard $ dans les start-up en Afrique

 
COMM

Tunisie : les autorités ferment la chaîne Nessma TV

Nigeria : les sommets annuels du film et de la télévision se tiendront du 3 au 5 septembre à Lagos

Egypte : le régulateur des médias confie l’amélioration de son réseau TNT au groupe allemand Rohde & Schwartz

Ethiopie : le pays accueillera la prochaine édition des célébrations de la Journée mondiale de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique