ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Aviation : afin de sortir de sa crise actuelle, la Kenya Airways pourrait opter pour une nationalisation (conseil d'administration)  

Aviation : afin de sortir de sa crise actuelle, la Kenya Airways pourrait opter pour une nationalisation (conseil d'administration)  
  • Date de création: 12 juin 2019 14:06

(Agence Ecofin) - Afin de se sortir de la crise qu’elle traverse, la Kenya Airways, transporteur aérien national kenyan, pourrait opter pour un plan de nationalisation. C’est ce qu’a annoncé ce mardi Michael Joseph, président du conseil d’administration de l’entreprise.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters, le responsable a indiqué que l’entreprise peinait depuis quelques années à redevenir rentable. En 2017, après l’échec de nombreux plans de sauvetage elle avait été obligée de restructurer une dette de près de 2 milliards $.

« Nous ne voulons pas que la KQ [Kenya Airways, ndlr] soit nationalisée, mais si c'est la bonne voie à suivre et dans l'intérêt de la KQ et de l'industrie aéronautique au Kenya, je dirais que c'est la bonne voie à suivre » a indiqué le responsable.

Une déclaration qui intervient quelques mois après que la secrétaire d’Etat en charge du Transport, Esther Koimett, a annoncé que l’Etat essayait de « trouver une manière d’en faire la propriété du gouvernement à 100 % ».

Dans un marché est-africain largement dominé par l’aviateur éthiopien  Ethiopian Airlines, la Kenya Airways détenue à 48,9 % par l'Etat et à 7,8 % par Air France-KLM a annoncé  qu’elle envisageait d’acquérir de nouveaux appareils Boeing pour augmenter sa flotte.

Alors que le récent crash d’Ethiopian Airlines avait poussé de nombreuses compagnies à suspendre leurs commandes chez le constructeur américain, la Kenya Airways avait indiqué que cette acquisition faciliterait la formation des pilotes et la maintenance des appareils, dans le cadre d’une stratégie de rationalisation des dépenses.

Il y a quelques jours, le PDG de l’entreprise, Sebastian Mikosz, annonçait qu’il démissionnerait de ses fonctions, avant que son mandat n'arrive à échéance. Même si le responsable évoque des « raisons personnelles », certains médias indiquent que le manque de latitude pour mettre en place efficacement ses plans de relance aurait motivé sa décision.

Ceci, alors qu’un plan visant à reprendre l’exploitation du plus grand aéroport du pays, pour permettre à l’entreprise de renforcer son bilan, avait été rejeté par le parlement.

D’ici les cinq prochaines années, l’entreprise espère porter les appareils de sa flotte, au double de leur nombre actuel.  

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc: la BAD finance la construction d’une cimenterie à hauteur de 45 millions d’euros

L’OPIC examine un possible investissement dans le secteur agricole du Mozambique

Bourse de Casablanca: l'effet Maroc Telecom semble avoir été précaire sur la dynamique de marché

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

Kenya : le gouvernement s'accorde avec Total, Tullow et Africa Oil pour construire une raffinerie de pétrole

Le Ghana veut introduire le gaz naturel comprimé comme complément aux produits pétroliers

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

 
MINES

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance