Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Aviation : afin de sortir de sa crise actuelle, la Kenya Airways pourrait opter pour une nationalisation (conseil d'administration)  

  • Date de création: 12 juin 2019 14:06

(Agence Ecofin) - Afin de se sortir de la crise qu’elle traverse, la Kenya Airways, transporteur aérien national kenyan, pourrait opter pour un plan de nationalisation. C’est ce qu’a annoncé ce mardi Michael Joseph, président du conseil d’administration de l’entreprise.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters, le responsable a indiqué que l’entreprise peinait depuis quelques années à redevenir rentable. En 2017, après l’échec de nombreux plans de sauvetage elle avait été obligée de restructurer une dette de près de 2 milliards $.

« Nous ne voulons pas que la KQ [Kenya Airways, ndlr] soit nationalisée, mais si c'est la bonne voie à suivre et dans l'intérêt de la KQ et de l'industrie aéronautique au Kenya, je dirais que c'est la bonne voie à suivre » a indiqué le responsable.

Une déclaration qui intervient quelques mois après que la secrétaire d’Etat en charge du Transport, Esther Koimett, a annoncé que l’Etat essayait de « trouver une manière d’en faire la propriété du gouvernement à 100 % ».

Dans un marché est-africain largement dominé par l’aviateur éthiopien  Ethiopian Airlines, la Kenya Airways détenue à 48,9 % par l'Etat et à 7,8 % par Air France-KLM a annoncé  qu’elle envisageait d’acquérir de nouveaux appareils Boeing pour augmenter sa flotte.

Alors que le récent crash d’Ethiopian Airlines avait poussé de nombreuses compagnies à suspendre leurs commandes chez le constructeur américain, la Kenya Airways avait indiqué que cette acquisition faciliterait la formation des pilotes et la maintenance des appareils, dans le cadre d’une stratégie de rationalisation des dépenses.

Il y a quelques jours, le PDG de l’entreprise, Sebastian Mikosz, annonçait qu’il démissionnerait de ses fonctions, avant que son mandat n'arrive à échéance. Même si le responsable évoque des « raisons personnelles », certains médias indiquent que le manque de latitude pour mettre en place efficacement ses plans de relance aurait motivé sa décision.

Ceci, alors qu’un plan visant à reprendre l’exploitation du plus grand aéroport du pays, pour permettre à l’entreprise de renforcer son bilan, avait été rejeté par le parlement.

D’ici les cinq prochaines années, l’entreprise espère porter les appareils de sa flotte, au double de leur nombre actuel.  

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Côte d’Ivoire : l’assureur GNA procède à une augmentation de son capital social, le portant à 11 millions $

La firme de services juridiques Bowmans s'implante en île Maurice et en Ethiopie pour mieux servir ses clients africains

Le Fonds monétaire international attire l'attention sur le risque d'un stress de la dette qui pèse sur le Cameroun

Les groupes Ecobank et Airtel se mettent ensemble pour offrir des services de Mobile Money à leurs clients

 
AGRO

L’Angola adhère au Centre régional de contrôle et de surveillance des pêches de la SADC

Bénin : le gouvernement annonce la production d’un million de tonnes de riz d’ici 2022

Cameroun : le chocolatier belge Puratos lorgne sur le cacao local

Tchad : le FIDA lance un projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales

 
ELECTRICITE

Mis en cause, l’IPTL s’oppose à la condamnation de la Tanzanie à verser 185 millions $ à la Standard Chartered

Afrique du Sud: l’Eskom poursuit Deloitte en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Off-Grid Solaire : Lancement de VentureBuilder, une plateforme de financement des compagnies locales africaines

Cameroun : une start-up israélienne promeut l’utilisation d’une technologie pour transformer les déchets en biogaz

 
HYDROCARBURES

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

Egypte : au cours des 5 prochaines années, Dragon Oil va investir 1 milliard de dollars dans le golfe de Suez

CEMAC : les entreprises pétrolières vont devoir appliquer la nouvelle réglementation de change, avertit la BEAC

L’Afrique du Sud envisage de s’appuyer sur le gaz de schiste pour réduire le taux de chômage dans la région de Karoo

 
MINES

De Beers maintient ses prévisions de production, malgré une performance en baisse au troisième trimestre

Mali : Hummingbird en passe d’atteindre son objectif de production annuelle à Yanfolila

Tanzanie : Armadale revoit à la hausse le potentiel du projet de graphite Mahenge Liandu

Mali : la firme Hatch examinera la viabilité d’un traitement en aval de produits de lithium à Goulamina

 
TELECOM

Le satellite égyptien de communications militaires TIBA-1 sera envoyé dans l’espace en novembre

Ouganda : le ministère des Télécoms veut introduire l’Internet gratuit dans les universités

Niger : le gouvernement approuve l’acquisition d’Eaton Towers Niger S.A par American Tower Corporation

Aux Seychelles, l’opérateur Intelvision annonce la 5G pour juin 2020

 
FORMATION

L’Université virtuelle du Sénégal s’associe à l'Institut Pasteur pour proposer une formation en ligne sur la résistance aux agents antibactériens

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

RDC : Kinshasa Digital lance les inscriptions en vue de l’ouverture de sa première école de codage en janvier 2020

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

 
COMM

Cameroun : les éditeurs de la presse en ligne se regroupent en association

Burundi : les autorités vont-elles sanctionner l’hebdomadaire Iwacu et la radio Isanganiro ?

Kenya : une série télévisée chinoise arrive sur la télévision publique grâce à un accord entre les deux pays

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance