Nigeria: Mota-Engil Africa va lancer des projets de construction de plus de 1,8 milliard $ dans le pays

(Agence Ecofin) - Le constructeur portugais Mota-Engil Africa envisage le lancement de plusieurs projets d’infrastructures au Nigeria, pour un montant total d’environ 1,8 milliard $, a indiqué ce mardi, Manuel Antonio Mota, le directeur général de l’entreprise.

Selon les informations relayées par Bloomberg, ces projets s’inscrivent dans une stratégie de conquête du marché africain qui avait déjà poussé l’entreprise à s’implanter dans 14 autres pays africains dont l’Angola.

En 2017, le pays d’Afrique australe avait d’ailleurs compté pour plus de la moitié des ventes de Mota-Engil Africa.

« Les projets actuellement sur la table au Nigeria varient entre 20 millions d'euros et 1,5 milliard d'euros.» a déclaré Manuel Antonio Mota lors d’une interview accordée au média américain.

Pour ce faire, l’entreprise portugaise a indiqué qu’elle participerait à une « joint-venture » (coentreprise) avec une entreprise locale. Mota-Engil devrait donc détenir 51% de parts d’actions de la future « Mota-Engil Nigeria Ltd », tandis que la Shoreline Group, une société nigériane spécialisée dans le secteur pétrolier, devrait détenir le reste des participations.

Notons que ce nouveau projet intervient dans un contexte de multiplication des projets infrastructurels dans la première puissance économique africaine, initiée par le gouvernement du président Muhammadu Buhari.   

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     



Player