Ecofin Finance

Le nigérian Lafarge Wapco réalise une augmentation de capital et espère mobiliser 375 millions $

(Agence Ecofin) - Lafarge Africa, un des groupes cimentier qui comptent au Nigéria et en Afrique, réalise actuellement une augmentation de capital strictement réservée à ses actionnaires.

L'opération prend la forme de l'émission d'un peu plus de 3 milliards de nouvelles actions d'une valeur de 0,5 naira chacune (1000 naira = 2,8 $).

Chaque actionnaire intéressé déboursera 42,5 nairas et devra acquérir 5 nouvelles actions, pour 9 actions précédemment détenues. Ce prix proposé représentait il y a une semaine encore, un gain de près de 17,4% par action, au regard du cours de référence des titres Lafarge Wapco sur le Nigeria Stock Exchange, au 22 septembre, qui était de 551,48 nairas… Mais depuis lors, l'action Lafarge a chuté sur ce marché financier nigérian, et se négociait à 49 nairas, au 29 novembre 2017.

Le niveau d'engagement de certains des investisseurs (notamment ceux du flottant boursier) ciblés par cette opération, dépendra donc étroitement de l'évolution de cette entreprise sur la bourse de Lagos.

Lafarge Wapco espère ainsi mobiliser 131,6 milliards de nairas (environ 375 millions $) ce qui fait de cette opération, l'une des plus importantes mobilisations de fonds par émission de nouvelles actions, sur le marché financier nigérian. La ressource ainsi mobilisée sera affectée au remboursement de la dette en devise obtenue de ses actionnaires de référence (Lafarge Holcim).

Dans un contexte difficile pour le marché du ciment au Nigéria, et malgré une résistance de son chiffre d'affaires, Lafarge Wapco a connu une dégradation continue de son bénéfice net entre 2013 et 2016, plombé entre autres, par le poids de ses charges financières. Les choses semblent toutefois retrouver des couleurs positives depuis le début de 2017.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique