BAT Kenya a payé près de 12 millions $ à ses fournisseurs locaux de feuilles de tabac en 2017  

(Agence Ecofin) - La filiale kényane de British American Tobacco (BAT), second leader mondial du tabac, a versé à son réseau d’agriculteurs contractuels en 2017, une enveloppe de 1,2 milliard de shillings (11,8 millions $) contre 1,3 milliard de shillings en 2016, rapporte Businessdailyafrica.

Cette baisse des revenus des producteurs tient au repli de la quantité de feuilles de tabac acheminée en raison des inondations et de la sécheresse persistante enregistrée. De 7,5 millions de tonnes en 2016, le volume de feuilles a ainsi chuté à 6,9 millions de tonnes en 2017. 

« Les conditions météorologiques rudes ont affecté la qualité et la quantité de feuilles de tabac récoltée, ce qui s’est répercuté sur les gains des producteurs.», a indiqué Simukai Munjanganja, directeur des affaires juridiques et des relations extérieures de l’entreprise.   

Coté sur la Nairobi Securities Exchange (NSE), BAT Kenya plc a réalisé en 2017, un chiffre d’affaires de 34,4 milliards de shillings (339 millions $) et enregistré un bénéfice net de 2,2 milliards de shillings (21,7 millions $).

Employant 450 personnes, la compagnie implantée depuis 1907 dans le pays, possède un réseau de 5 100 producteurs principalement concentrés dans les comtés de Migori, Bungoma et Meru. 

Ses marques phares sont entre autres ; Dunhill, Embassy, Sportsman, Safari et Rooster.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro