Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya
  • Date de création: 27 septembre 2021 15:38

(Agence Ecofin) - Pour combler le manque d’oxygène dans les hôpitaux kenyans, l’entrepreneur Bernard Olayo a conçu un système de stations de production de ce gaz, dans des bonbonnes. Avec ce modèle reproductible et peu coûteux, il espère répandre sa solution dans plusieurs pays africains.                                        

Hewatele, mot swahili pour "air abondant", est une entreprise kenyane qui entend approvisionner les hôpitaux africains en oxygène pour sauver les personnes atteintes de Covid-19 et autres maladies respiratoires. Sa stratégie consiste à construire de petites unités d'oxygène à proximité des hôpitaux, à la différence des gros producteurs qui privilégient généralement les grandes installations centralisées. Avec des bouteilles adéquates, une usine bien entretenue et un ou deux camions de distribution, l’entreprise peut fournir de l'oxygène à tous les établissements de santé dans un rayon de 100 kilomètres.

C’est en 2014 que Bernard Olayo entrepreneur et médecin, a fondé son entreprise après avoir constaté le manque d’oxygène dans les hôpitaux.

« Lorsque je travaillais comme médecin, il m'arrivait de manquer d'oxygène pour mes interventions chirurgicales, notamment pour les enfants atteints de pneumonie […] Nous avons installé de toutes petites usines à oxygène dans 14 établissements de santé d'Afrique de l'Est. Au bout de 20 mois seulement, elles avaient toutes cessé de fonctionner, les hôpitaux ayant essayé de réparer eux-mêmes les équipements », explique-t-il sur Bloomberg.

L’activité de Hewatele a véritablement décollé avec la pandémie de Covid-19. En peu de temps, sa capacité de production a triplé. Le nombre de travailleurs dans les usines et de chauffeurs a été doublé, et l’entreprise a loué des camions supplémentaires pour la distribution. Des collecteurs d'oxygène ont également été construits pour faciliter la circulation des bouteilles.

Plutôt que de construire des usines dans les hôpitaux, Hewatele construit des réservoirs et des compresseurs pour remplir les bouteilles et les distribuer localement. Avec cette méthode, l’entreprise peut réduire le prix de l'oxygène de moitié tout en réalisant des bénéfices. Ce modèle permet aussi de casser les prix de ses concurrents sur un marché où l'oxygène est rare et coûte cher. Il peut être reproduit dans les pays en développement en raison de son prix accessible, d’autant plus que les infrastructures sanitaires sont peu fiables et le financement alloué à la santé et à la recherche scientifique insuffisant.

La maintenance a été le plus gros défi rencontré, car l’entreprise ne pouvait pas obtenir de pièces en raison de la fermeture des frontières. Pour y faire face, elle a misé sur les artisans locaux, contribuant ainsi au développement des technologies made in Kenya. Au fil du temps, d’autres usines ont été construites de sorte à répondre à une demande grandissante.

A ce jour, Hewatele détient environ 10 % du marché kenyan et dessert quelque 250 hôpitaux. Bernard Olayo affirme avoir déjà levé 4 millions de dollars, et chercher au moins 13,5 millions de dollars pour financer son expansion. Avec ce financement, le fondateur espère construire une grande usine d'oxygène liquide et commencer à exporter le gaz vers les pays voisins. Son ambition, atteindre 40 % du marché kenyan et produire 2 000 tonnes de bouteilles d’oxygène d’ici 2023.

Aïsha Moyouzame


Aïsha MOYOUZAME

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Côte d'Ivoire : le gouvernement propose 17,6 milliards de dollars pour le budget 2022

Le Cameroun rembourse plus de 177 millions $ sur ses emprunts obligataires 2016-2021 et 2018-2023

Couverture santé universelle : le Cameroun veut lancer une phase test dès le 1er semestre 2022

Les pays africains demandent un suivi de l'objectif des 100 milliards $ de financement climatique des pays riches

 
FINANCE

Journée Ecobank 2021 : Ecobank Côte d’Ivoire s’engage en faveur des personnes atteintes de maladie mentale

Ecobank CI : « seulement 25 à 30% de nos transactions continuent de se faire dans les agences », Paul Harry Aithnard

Asante, la fintech axée sur les PME africaines lève 7,5 millions $ pour s’étendre au Rwanda et au Nigeria

United Bank for Africa a traîné Credit Suisse en justice, au sujet du scandale du Mozambique

 
AGRO

Le négociant russe Demetra livre une cargaison de 60 000 tonnes de blé à l’Algérie

Ouganda : le commerce illicite d’alcool a explosé entre 2017 et 2020

Liberia : l’exécutif signe un accord de 40 millions $ avec la Banque mondiale au profit de la pêche

Côte d’Ivoire : la production d’anacarde est estimée à 1 million de tonnes en 2021

 
ELECTRICITE

L’IRENA et l’OIT s’allient pour une transition énergétique juste et inclusive

Eswatini : Frazium Energy construira la plus grande unité de stockage pour une centrale solaire en Afrique (100 MW)

Ghana : 2 milliards $ ont été investis dans les énergies renouvelables en 10 ans

La start-up Energy Clever remporte l'étape camerounaise du concours EDF Pulse Africa Tour

 
HYDROCARBURES

Transition énergétique : le Gabon mise sur la prise en main du secteur pétrolier par les entreprises locales

Gabon : récemment découvert, le puits de pétrole DTM-7H entre en production

Libye : le ministre du Pétrole fait à nouveau suspendre le patron de la NOC

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

 
MINES

Côte d’Ivoire : la montée en puissance de Yaouré soutient à nouveau la hausse de la production d’or chez Perseus Mining

Mali : Roscan Gold lance un programme de forage de 16 000 m au projet aurifère Kandiolé

Angola : Catoca nie tout déversement « toxique » de résidus miniers dans les rivières congolaises

De Beers enregistre des revenus en baisse pour le cycle 8 de ventes de diamants bruts

 
TELECOM

Telecom Egypte et Nokia renouvellent leur partenariat dans l’Internet des Objets

Via sa fibre optique d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, Liquid Intelligent Technologies a relié les USA à l’Asie

Le Mozambique veut apprendre de l’Angola pour développer sa stratégie spatiale

Au Better World Summit 2021, Huawei s’engage pour une industrie des TIC plus verte

 
TRANSPORT

Soudan : les effets d'entraînement de la paralysie des activités portuaires deviennent une pilule amère

Guinée : reprise des services ferroviaires du train express de Conakry

Côte d'Ivoire : le trafic aérien connaît une forte baisse en 2020

Le Bénin et le Nigeria vont renforcer les instruments juridiques de leur coopération

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Du nouveau dans les statistiques Instagram

Ghana : le régulateur invite le gouvernement à remplacer la redevance TV par une taxe sur les médias

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Commissaire COCO L’étudiant et entrepreneur champion du business de coco à Abidjan