Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Aminata Sow Ndiaye primée pour son projet de valorisation de l’oignon sénégalais

Aminata Sow Ndiaye primée pour son projet de valorisation de l’oignon sénégalais
  • Date de création: 10 septembre 2021 15:28

(Agence Ecofin) - Le Sénégal enregistre une surproduction d’oignons, entraînant de grosses pertes de récoltes, faute d’équipements de transformation. Aminata Sow Ndiaye a créé une entreprise de produits dérivés. Son projet a déjà reçu plusieurs récompenses, dont le prix Convergences Sénégal 2021 en France.

PCCR (Produits culinaires pour cuisine rapide) est une entreprise sénégalaise de transformation de denrées agricoles en produits dérivés. A travers un processus industriel, son produit phare, l’oignon, est conditionné en surgelé, en poudre et en séché. L’entreprise dispose d’un séchoir solaire qui traite 1 à 3 tonnes par jour. Le projet consiste aussi à aider les producteurs à mettre en place de meilleures conditions de stockage et de conservation de l’oignon.

En 2012, Aminata Sow Ndiaye lance son projet avec deux associés. Elle a développé cette idée pour minimiser les pertes et valoriser cet ingrédient incontournable de la cuisine sénégalaise et africaine. Durant son parcours, elle bénéficie du soutien de plusieurs structures d’accompagnements.

« Nous sommes loin du marché où les vendeurs découpent l’oignon sans respect des mesures d’hygiène (…) Nous avons fait les analyses chimiques, microbiologiques et sensorielles », a-t-elle rapporté sur Le Point Afrique.

Le Sénégal est théoriquement autosuffisant en oignons, puisque sa production dépasse de plus de 100 000 tonnes ses besoins, selon Babacar Sembene, commissaire aux enquêtes économiques au ministère sénégalais du Commerce. Cependant, le pays continue d’importer des oignons d’Europe. La filière souffre de pertes de production importantes, dues à de mauvaises conditions de stockage. Chaque année, près de 30 % de la production est perdue, et en 2021, le pays a atteint des records de pertes.

Au ceci s’ajoutent des semences de qualité moindre, une pluviométrie trop élevée, des pratiques non réglementaires, sans parler des infrastructures de transport défaillantes. En conséquence, les producteurs sont contraints de liquider leurs récoltes à faible prix sur un marché saturé. Pour les experts locaux, seule la mise en place d’une stratégie d’écoulement viable pourrait relever la filière.

PCCR va tout d’abord permettre de réduire les pertes post-récolte, ce qui va aider les producteurs à se faire plus de bénéfices. Pour les restaurateurs et les ménages, ils auront accès à des produits à base d’oignons toute l’année, ce qui leur fera gagner du temps en cuisine. Enfin, le projet participe au développement de la chaîne de valeur dans l’agroalimentaire.

57131nd

En cours de création juridique, PCCR compte s’installer à Dakar et travailler sur la production d’oignons issus de la zone maraîchère des Niayes. Aminata Sow Ndiaye teste actuellement des sauces à base d’oignon. Elle envisage aussi de s’intéresser à une autre spécialité sénégalaise, la tomate. Le projet va permettre de valoriser la filière locale en transformant le produit par un traitement thermique, pour conserver des tomates pelées entières.

La jeune femme a déjà reçu de nombreuses distinctions, dont la plus récente, le prix Convergences Sénégal 2021 au Forum Convergences en France. Ce concours co-organisé avec le Colab, laboratoire d’innovation en Afrique de l’Ouest, est porté par l’IRD, le Ministère des Affaires étrangères, Bond’Innov et Make Sense. Une récompense de plus, qui l’aidera probablement à réaliser son ambition de conquérir la sous-région avec ses produits.

Aïsha Moyouzame


Aïsha MOYOUZAME

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

RDC : signature d’un plan de départ des forces de la MONUSCO d’ici 2024

Togo : avec un taux de réussite de 92%, l’expérience des Maisons de Justice sera étendue sur tout le territoire

100 millions de dollars alloués à African Parks pour préserver la biodiversité en Afrique

Centrafrique : la Banque mondiale va injecter plus de 120 millions USD pour soutenir l’économie mise à mal

 
FINANCE

Nigeria : la Banque Centrale accuse les plateformes de change du naira de saboter l’économie nationale

Installée à Lomé, la Banque de développement du Mali se présente au patronat togolais

Fonds boursiers: la rentabilité de retour en Afrique masque des risques et fragilités

Ecobank CI : chiffres d’affaires, résultats nets et … coût du risque en hausse au premier semestre 2021

 
AGRO

En faillite, l’ex-filiale de Rougier au Cameroun, prend langue avec ses créanciers alors que des ex-salariés licenciés protestent

Pr Jacques François Mavoungou : « Au Gabon comme dans la sous-région, la filière manioc est menacée par les maladies »

Hausse mondiale des coûts : construire ensemble une chaîne de valeur de la banane juste et durable (Afruibana)

Subventions mondiales à l’agriculture : la FAO appelle à un changement de paradigme

 
ELECTRICITE

Mozambique : le gouvernement met en place une réglementation sur l’accès à l’énergie hors réseau

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Longtemps boudé pour son passé, le nucléaire revient en grâce… pour le bonheur des producteurs africains d’uranium

Guinée : le colonel Doumbouya demande plus de « contenu local » dans le secteur minier

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

 
TELECOM

Alphabet a réussi à connecter les deux Congo avec l’Internet à haut débit par laser

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

 
TRANSPORT

Gabon : Kumar Mohan nommé directeur général du Nouveau Port International d’Owendo

Le Cameroun et le Nigéria désormais reliés par un pont de 408 m

Ghana : la première certification Green Terminal décernée à Meridian Port Services du port de Tema

La compagnie américaine United Airlines revient au Nigeria après 5 ans d’absence

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

RDC : l’arrimage au LMD sera effectif à la prochaine rentrée académique

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

 
COMM

Cap-Vert : SPI/FilmBox lance un bouquet en partenariat avec Unitel T+

Instagram propose un nouvel outil pour découvrir des entreprises

La Côte d’Ivoire annonce une subvention pour le personnel des médias à la retraite dès fin septembre

Nigeria : les autorités annoncent la fin de la suspension de Twitter pour « très bientôt »

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Rencontre avec Florence Roux, créatrice de la marque IVINDO