Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Nigéria : pour se remettre de la guerre, des femmes se lancent dans la couture

  • Date de création: 09 mars 2021 18:52

(Agence Ecofin) - N’ayant pas d’endroit où aller après les attaques de groupes armés, des milliers de femmes nigérianes ont été contraintes de se réfugier dans des camps de déplacés internes. Pour survivre, elles se sont tournées vers la couture, une activité qui les aide à soutenir financièrement leurs foyers.

Dans les camps de déplacés du nord-est du Nigéria, les femmes et leurs enfants représentent 80 % de la population. Elles dépendent principalement des maigres revenus de quelques tâches quotidiennes et de l'aide humanitaire. Pour mieux gagner leur vie, elles ont entrepris de se lancer dans la couture, en confectionnant des vêtements en pagne et des robes de mariage dans des espaces aménagés près de leurs abris.

Ces femmes rescapées des violences se sont retrouvées veuves, avec plusieurs enfants à élever. Il y a 6 ans, Tabatha, l’une d’entre elles, a perdu une jambe et un œil dans l'explosion d'une bombe dans la zone de Maiduguri.

« J'ai passé presque 2 ans à la maison. Je ne voulais pas que les gens me regardent de haut. Je ne voulais pas qu'ils me disent des mots gentils ou qu'ils soient gentils par pitié (...) Quand je porte ma robe préférée, j'ai l'impression d'être une personne normale, personne ne peut deviner que je n'ai pas de jambe en dessous », a-t-elle confié sur Al Jazeera.

Au cours de cette décennie, les conflits entre des groupes armés et les forces nigérianes ont contraint quelque 2,5 millions de personnes à quitter leurs foyers. Selon l’ONU, la violence incessante perpétrée par Boko Haram et d’autres groupes armés oblige des milliers de personnes à fuir chaque jour pour sauver leurs vies. Les jeunes filles, les femmes âgées et les travailleurs humanitaires sont les premières victimes de cette violence.

Les camps de déplacés leur offrent un nouvel espoir et une opportunité d’exercer de petites activités comme la couture. Des organisations internationales ont aidé nombre d’entre elles à obtenir les équipements et les machines à coudre pour pouvoir se lancer. En plus de les aider à se relever, la couture leur permet de s’occuper suffisamment pour oublier leur pauvreté et les abris qui sont devenus leur seule maison.

101 coutu

Toutefois, pratiquer la couture dans ces conditions peut être très difficile, car les moyens financiers sont limités. Après la commande d’un client, les femmes doivent chercher de l’argent pour acheter le matériel et le tissu, afin de confectionner le vêtement. Certaines d’entre elles vont dans la brousse pour ramasser et vendre du bois de chauffage pour y arriver.

« Même si je vois que la robe coûtera plus que le budget dont ils disposent pour la réaliser, j'essaie quand même de la faire. La plupart du temps, je sacrifie mon propre salaire », a confié Hawa, l’une des couturières.

À ces défis s’ajoute la menace de la Covid-19. Après que les mesures de confinement destinées à empêcher la propagation du virus aient mis à rude épreuve l'économie locale, les prix des différents équipements ont grimpé.

Malgré les obstacles, elles persévèrent dans cette activité qui a réussi à améliorer leurs conditions de vie. À présent, elles s’attellent à transmettre leur savoir-faire aux jeunes, et peuvent désormais aspirer à un avenir meilleur.

Aïsha Moyouzame


Aïsha MOYOUZAME

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Défis sécuritaires : N’Djamena veut doubler la taille de son armée

Le Maroc réceptionne ses premiers drones turcs Bayraktar TB2

Nigeria : plus de 21 milliards $ investis dans les infrastructures au cours des six dernières années (Osinbajo)

Les cinq informations de la gestion publique africaine qu'il ne fallait pas manquer cette semaine

 
FINANCE

UEMOA : le conseil des ministres des finances a planché sur la répression des infractions boursières

L’agence américaine DFC cherche à investir 1 milliard $ dans le secteur agricole et au sein des pays émergents

Afrique centrale et de l’Ouest : réflexions en cours pour des alternatives au financement de l'informel

Alitheia IDF engage 3 millions $ pour soutenir la croissance de l’agroindustriel nigérian ReelFruit

 
AGRO

L’Egypte pourrait devenir le 5ème importateur mondial de maïs d’ici 2030

Ghana : le Cocobod contracte un prêt syndiqué de 1,5 milliard $ pour ses achats de cacao en 2021/2022

Bénin : le kilogramme de coton sera échangé à 265 Fcfa en 2021/2022

Kenya Breweries investira 200 millions $ pour assurer la durabilité environnementale de ses activités d’ici 2030

 
ELECTRICITE

Maroc : mise en service imminente de la 1ère centrale photovoltaïque flottante du continent à Sidi Slimane

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

Afrique du Sud: six centrales détenues par la société AIIM entrent en exploitation commerciale

Kenya Power retire sa demande d’augmentation des tarifs d’électricité

 
HYDROCARBURES

Guinée équatoriale : la loi sur les hydrocarbures sera révisée pour attirer plus d’investissements

Pour Vitol, la pénurie d’énergie pourrait faire bondir le Brent à plus de 80 dollars baril cet hiver

Afrique du Sud : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions pour 2030

Trois compagnies pétrolières américaines violent les normes sur la transparence de l’ITIE

 
MINES

Comment le Ghana veut devenir un leader africain dans la transformation de la bauxite

Investissements dans le cobalt : la RDC menacée par l’Australie selon Fitch

Mali : Roscan Gold obtient 5 millions $ auprès d’Asante Gold pour développer le projet Kandiolé

Caledonia Mining élargit son empreinte aurifère au Zimbabwe avec une nouvelle acquisition à 4 millions $

 
TELECOM

Pour Huawei, l’infrastructure, la formation et l’efficacité énergétique seront au cœur de ses futurs investissements en Afrique

Huawei Connect 2021 : innover sans cesse pour accélérer la numérisation

Kenya : Safaricom annonce le lancement commercial de la 5G en 2022

Guinée-Bissau : Guinée Telecom et Guinetel ont obtenu à nouveau un titre d’exploitation de réseaux télécoms

 
TRANSPORT

Guinée : Bolloré Transport & Logistics fait don de 200 bouteilles d’oxygène à l’agence nationale de sécurité sanitaire (anss)

Tanzanie : la BAD alloue 116 millions $ pour moderniser un réseau routier de 160 km dans le sud

Bénin : un nouveau système d’information portuaire pour renforcer la digitalisation des services au port de Cotonou

Le Nigeria rejoint l’initiative World Logistics Passport en tant que hub pour l’Afrique de l'Ouest

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Vivendi, via sa filiale Canal+, est désormais premier actionnaire de MultiChoice, opérateur africain No1 de télévision payante

Togo : le Parlement adopte le projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée

Gulli Africa & Ludikids rejoignent le mouvement #ProtègeTaTélé pour lutter contre le piratage de la production audiovisuelle

La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Solutions de financement des PME africaines par Investisseurs & Partenaires