Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

RDC : de retour au pays, Tisya Mukuna réussit dans l’industrie du café

RDC : de retour au pays, Tisya Mukuna réussit dans l’industrie du café
  • Date de création: 08 septembre 2021 20:02

(Agence Ecofin) - Vivant en France, Tisya Mukuna a décidé de revenir en RDC pour produire et vendre du café.  Sa marque, La Kinoise, est l’une des premières à proposer du café cultivé dans la capitale Kinshasa.

A 20 kilomètres du centre de Kinshasa, des caféiers, citronniers et orangers. A la tête de cette exploitation, Tisya Mukuna, une jeune entrepreneure qui gère les terres familiales. Elle est la promotrice de La Kinoise, une marque de café produit localement. Son entreprise conditionne et commercialise quatre variétés, notamment Arabica, Robusta, Mochaccino, Arabusta.

Tisya Mukuna est née au Congo et a grandi en France où elle a étudié le commerce et la négociation avant d’entamer une carrière de marketing dans les jeux vidéo. De passage dans son pays d’origine, elle décide de s’investir dans l’alimentation bio. Après une première récolte, elle choisit de s’installer de façon permanente à Kinshasa et de lancer La Kinoise en 2018.

Si à une époque, le café a fait la fierté de la RDC, ces 30 dernières années sa culture a considérablement diminué. Les provinces de l’Est où se trouvaient la majorité des exploitations ont connu la guerre à partir de 1996. La plupart des cultivateurs ont dû fuir et la maladie du flétrissement du café s’est installée, aggravant la situation. Aujourd’hui, seules 11 000 tonnes de café sont exportées chaque année.

La rareté du café congolais a contribué à sa valorisation, devenant un produit de niche. Réputé pour son goût fruité, en particulier celui qui pousse sur les terres volcaniques du Nord-Kivu, il s’inscrit dans la catégorie haut de gamme. Dans la capitale Kinshasa, cette culture est aussi rare, et avec sa marque, Tisya Mukuna a réussi à relever un véritable défi.

En RDC, environ 3 % seulement des grains cultivés sont transformés au niveau local, en raison du manque d’infrastructures et de soutien des autorités. Le café de Tisya Mukuna fait figure d’exception, puisqu’il est entièrement produit et transformé dans le pays, de la plantation au magasin. Chaque paquet est proposé au prix minimum de 2 USD et désormais disponible dans la plupart des grands supermarchés de Kinshasa. La marque travaille également sur des doses individuelles pour répondre aux besoins de divers clients.

Les principales difficultés rencontrées par la jeune entrepreneure sont celles liées aux infrastructures.

« L’écosystème dans lequel on évolue impacte beaucoup notre travail. En RDC, nous avons un problème criant d’infrastructures. Les routes non asphaltées, l’électricité capricieuse, la lourdeur administrative. Ce sont des difficultés que j’ai eues et que j’ai encore », a-t-elle déploré.

A ce jour, l’exploitation de Tisya Mukuna compte environ 1 850 arbres et emploie quatre ouvriers à plein temps. Pour sa première récolte commercialisée en 2019, elle a pu obtenir trois tonnes de café, 90 % d’arabica et 10 % de robusta. En 2020, La Kinoise a été lauréate du Concours des Plans d’Affaires (COPA) organisé dans le pays. Tisya Mukuna est actuellement en partenariat avec différents supermarchés de la ville pour proposer de nouvelles saveurs.

Aïsha Moyouzame


Aïsha MOYOUZAME

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

RDC : signature d’un plan de départ des forces de la MONUSCO d’ici 2024

Togo : avec un taux de réussite de 92%, l’expérience des Maisons de Justice sera étendue sur tout le territoire

100 millions de dollars alloués à African Parks pour préserver la biodiversité en Afrique

Centrafrique : la Banque mondiale va injecter plus de 120 millions USD pour soutenir l’économie mise à mal

 
FINANCE

Nigeria : la Banque Centrale accuse les plateformes de change du naira de saboter l’économie nationale

Installée à Lomé, la Banque de développement du Mali se présente au patronat togolais

Fonds boursiers: la rentabilité de retour en Afrique masque des risques et fragilités

Ecobank CI : chiffres d’affaires, résultats nets et … coût du risque en hausse au premier semestre 2021

 
AGRO

En faillite, l’ex-filiale de Rougier au Cameroun, prend langue avec ses créanciers alors que des ex-salariés licenciés protestent

Pr Jacques François Mavoungou : « Au Gabon comme dans la sous-région, la filière manioc est menacée par les maladies »

Hausse mondiale des coûts : construire ensemble une chaîne de valeur de la banane juste et durable (Afruibana)

Subventions mondiales à l’agriculture : la FAO appelle à un changement de paradigme

 
ELECTRICITE

Mozambique : le gouvernement met en place une réglementation sur l’accès à l’énergie hors réseau

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Longtemps boudé pour son passé, le nucléaire revient en grâce… pour le bonheur des producteurs africains d’uranium

Guinée : le colonel Doumbouya demande plus de « contenu local » dans le secteur minier

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

 
TELECOM

Alphabet a réussi à connecter les deux Congo avec l’Internet à haut débit par laser

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

 
TRANSPORT

Gabon : Kumar Mohan nommé directeur général du Nouveau Port International d’Owendo

Le Cameroun et le Nigéria désormais reliés par un pont de 408 m

Ghana : la première certification Green Terminal décernée à Meridian Port Services du port de Tema

La compagnie américaine United Airlines revient au Nigeria après 5 ans d’absence

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

RDC : l’arrimage au LMD sera effectif à la prochaine rentrée académique

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

 
COMM

Cap-Vert : SPI/FilmBox lance un bouquet en partenariat avec Unitel T+

Instagram propose un nouvel outil pour découvrir des entreprises

La Côte d’Ivoire annonce une subvention pour le personnel des médias à la retraite dès fin septembre

Nigeria : les autorités annoncent la fin de la suspension de Twitter pour « très bientôt »

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Rencontre avec Florence Roux, créatrice de la marque IVINDO