En 2018, la confiance mondiale dans les médias a légérement remonté, à l’exception des médias sociaux (Edelman)

(Ecofin Hebdo) - Les médias africains doivent désormais lutter contre l’hydre des fake news. Après la fausse information sur le lien d’Atiku Abubakar avec la communauté LGBT nigériane, c’est celle annonçant la fausse mise à mort de deux homosexuels maliens qui a animé la webosphère africaine.

Pour pallier la situation, Facebook avait lancé, durant le dernier trimestre 2018, son initiative de vérification d’informations sur le continent africain. La situation pourrait présupposer une perte de confiance de la population dans les médias, en Afrique mais aussi dans le monde.

Pourtant, selon le baromètre Edelman de la confiance publié le 20 janvier dernier, le pourcentage de confiance dans les médias traditionnels dans le monde a été de 63% en 2018. Ces chiffres montrent un retour de crédibilité des médias auprès de la population mondiale après 2017, année durant laquelle le pourcentage a été le plus bas (58%), ces 6 dernières années.

En 2018, la perte de confiance de la population s’est plutôt répercutée vers les médias sociaux. De 44% en 2017, le pourcentage de confiance ces médias est tombé à 40% en 2018.

Ahougnon Servan

servan ahougnon

 

Les secteurs de l'Agence

● GESTION PUBLIQUE

● Finance

● Agro

● ELECTRICITE

● Mines

● Hydrocarbures

● TIC & Télécom

● Comm

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hebdo