Ecofin Agro

La production de laine d’Afrique australe pourrait croître de 43,7% sur les trois prochaines années

(Agence Ecofin) - La production de laine de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Lesotho pourrait atteindre 75 000 tonnes dans les trois prochaines années, soit une hausse d’environ 43,7% par rapport au volume de cette année (52 200 tonnes). C’est ce qu’a indiqué à Bloomberg, Louis de Beer (photo), directeur exécutif de Cape Wools, le régulateur de l’industrie sud-africaine de la laine.

Cette croissance attendue devrait être tirée par la hausse des cours mondiaux de la matière première du fait de la vigueur de la demande de l’industrie et de la réduction des stocks mondiaux à leur plus bas niveau depuis 70 ans.

« Il y a un déficit sur le marché. Cela offre une opportunité incroyable pour accroître les revenus tirés des exportations sud-africaines.», estime M. De Beer.

Pour rappel, la production de laine d’Afrique australe a connu son apogée en 1966 avec 148 000 tonnes et s’est effondrée ces dernières années en raison de la concurrence des fibres synthétiques à bas prix et de la baisse des prix de la laine à usage vestimentaire liée à l’écoulement d’un abondant stock de la matière première par l’Australie. 

L’Afrique du Sud, premier fournisseur de la région avec plus de 87% du volume en 2017, produit principalement la laine de mérinos. Pour leur part, la Namibie et le Lesotho récoltent respectivement la laine de caracul et de mohair. 

Espoir Olodo


Ecofin Agro     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android