Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

Cameroun : Aes-Sonel augmente les tarifs d’électricité

  • Date de création: 29 mai 2012 06:21

(Agence Ecofin) - Dès le 1er juin 2012, des clients vont observer sur leur facture une hausse de 7% pour les clients de basse tension et de 8,2% pour les consommateurs non domestique.

Ceux qui utilisent l’énergie électrique basse tension à domicile et dont les consommations mensuelles sont comprises entre 111 Kwh et 400 Kwh vont désormais débourser 79 FCfa pour payer le kilowatt d’électricité au lieu de 70 FCfa comme l’indiquait la grille tarifaire de 2008.

C’est la substance d’un communiqué du directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), Jean Pierre Kedi, paru ce 28 mai 2012 dans le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune.

Ceux qui consomment chaque mois entre 401 Kwh et 800 Kwh payeront pour chaque kilowat 94 FCfa au lieu de 80 FCfa, tandis que les consommateurs utilisant au-delà de 801 Kwh payeront 99 FCfa au lieu de 85 FCfa. Par contre, les tarifs des consommations inférieures ou égales à 110 kwh restent inchangés à 50 FCfa. Les frais d’entretien et de renouvellement des compteurs des clients BT sont par ailleurs suspendus. Pour Aes-Sonel, cela va entraîner une baisse moyenne de 22% sur la facture des consommateurs domestiques les plus vulnérables. Autre changement, l’éclairage public payé par l’Etat revient à 66 FCfa/Kwh contre 55 FCFa/Kwh.

Le communiqué fixe aussi les nouveaux tarifs pour les clients de moyenne tension. Pour ce qui est des clients haute tension, il est indiqué que les tarifs de vente d’électricité aux nouveaux abonnés est fixé «dans le cadre des contrats passés entre Aes-Sonel et lesdits abonnés, après avis de l’Arsel, suivant les dispositions du cahier des charges du contrat cadre de concession et de licence d’Aes-Sonel ».

Selon le directeur général d’Aes-Sonel, Jean-David Bilé, «en concertation avec le régulateur, nous avons pris l’option de protéger les couches les plus vulnérables qui représentent 60% de nos consommateurs domestiques. Leur facture moyenne d’électricité baisse d’environ 22 % au bénéfice de la suppression des frais d’entretien et de renouvellement des compteurs. L’ensemble de ces clients bénéficient du tarif de la tranche sociale (jusqu’à 110 kWh) qui est resté inchangé depuis dix ans». Pour lui, cette hausse des tarifs devenait inévitable. «Nous ne pouvions plus différer cette hausse des tarifs ! La consommation d'électricité a doublé au cours des 10 dernières années et son rythme de croissance va se renforcer. Entre 2009 et 2011, les charges de combustible ont cru de plus de 100% et les besoins d’entretien et de renouvellement de nos ouvrages ont suivi la même tendance ; au cours de la même période, l’inflation cumulée sur nos charges a été d’environ 7%», explique-t-il.

Du côté des consommateurs, cette augmentation des tarifs n’est pas la bienvenue. Même si elle est légale et faite de concert avec l’Etat. «C’est une provocation ! Cette augmentation est inopportune. Surtout en ce moment où les coupures d’électricité interviennent quotidiennement. Comment comprendre qu’un abonné puisse voir sa facture augmentée alors que durant tout le mois, il a été victime de nombreux délestages. Comment peut-on augmenter les tarifs alors que la qualité de service est presque nulle ?», s’insurge Paul Gérémie Bikidik, président du Réseau associatif des consommateurs de l’énergie (Race).

Beaugas-Orain DJOYUM

667_electricite_cameroun

667_electricite_cameroun

667_electricite_cameroun2

667_electricite_cameroun3



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

La Zone économique spéciale du Gabon devient la première zone industrielle certifiée neutre en carbone au monde

Le Zimbabwe revoit à la hausse son ambition de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d'ici 2030

Côte d'Ivoire : le gouvernement veut relancer les activités de la plus vieille usine de textiles d'Afrique de l'Ouest

Nigeria : malgré le soutien de la communauté internationale, le secteur des entreprises a été impacté par la covid-19

 
FINANCE

Maroc : le chiffre d’affaires de l’assureur AtlantaSanad a progressé de 4,6 % au premier semestre 2021

Le groupe financier marocain Saham s'est offert un revenu exceptionnel de 344 millions € grâce à une introduction en bourse

Oragroup annonce une forte progression de son résultat net pour le 1er semestre 2021

Fusions-acquisitions : un nombre record d’annonces faites en Afrique et au Moyen-Orient au 1er semestre 2021

 
AGRO

L’atteinte de « la faim zéro » d’ici 2030 pourrait nécessiter 40 à 50 milliards $ d’investissements par an (FAO)

Kenya : les fabricants d’aliments pour animaux veulent importer le maïs jaune transgénique sans droits de douane

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro

L’Egypte pourrait devenir le 5ème importateur mondial de maïs d’ici 2030

 
ELECTRICITE

Nigeria : le Parlement approuve un projet de loi sur la réforme du secteur électrique

Zola Electric lève 90 millions $ pour développer de nouvelles technologies d’accès à l’énergie

Maroc : mise en service imminente de la 1ère centrale photovoltaïque flottante du continent à Sidi Slimane

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

 
MINES

Mali : la durée de vie de la future mine d’or Kobada passe de 9,5 à 16 ans

En Ethiopie, il faut seulement 8 millions $ pour lancer la production d’or à Segele

RDC : la Chine investit 240 millions $ pour participer à l’exploitation du lithium de Manono

Comment le Ghana veut devenir un leader africain dans la transformation de la bauxite

 
TELECOM

Ouverture de la 3ème édition de la Huawei ICT Competition Sénégal 2021 avec le MESRI, le MENT, l’ADIE, la Sonatel et Expresso

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms

Nigeria : le ministère des Communications et de l’Economie numérique annonce le déploiement de la 5G en janvier 2022

Huawei Connect 2021 : les perspectives du Groupe dans une Afrique post Covid- 19

 
TRANSPORT

Egypte : entre janvier et aout 2021, le canal de Suez a généré 4,1 milliards $

Au Maroc, la capitale économique Casablanca se dote d’un musée des transports urbains

Le Kenya et la Tanzanie s’engagent à réduire les obstacles au commerce transfrontalier

Construite depuis 1850, la ligne ferroviaire Louxor – Assouan en Egypte sera rénovée grâce à un prêt de Korea Eximbank

 
ENTREPRENDRE

Un vélo pour produire de l’électricité, l’idée de Bongajum Lesley Ndzi

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Nigeria : finalement MultiChoice a versé 19,4 millions USD de caution au fisc en attendant la décision du tribunal

Les groupes CANAL+ et Editis lancent Nathan TV: en route pour l'école !

Kenya : le régulateur interdit un documentaire gay, le qualifiant « d'affront à la Constitution »

En Somalie, après 30 ans de léthargie, l’audiovisuel et le cinéma tentent une réanimation

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.