Nigeria : les recettes du secteur électrique ont baissé de 308 millions $ au premier trimestre 2018

Nigeria : les recettes du secteur électrique ont baissé de 308 millions $ au premier trimestre 2018

(Agence Ecofin) - La Nigerian Electricity Regulatory Commission (NERC) a évalué à 112 milliards de nairas (308 millions $), les pertes financières du secteur électrique nigérian au premier trimestre 2018.

Selon le régulateur, au cours de la période, 163,1 milliards de nairas ont été facturés par la Nigerian Bulk Electricity Trading aux compagnies de distribution (DisCOs). Sur ce montant, seulement 51,2 milliards de nairas ont été payés par les distributeurs, soit 31,4% des sommes dues, créant ainsi cette baisse de recette pour le secteur.

Le régulateur a annoncé son intention de revoir le tarif de cession de l’énergie aux consommateurs par les DisCOs. Il envisage également d’évaluer le mode de dépense des capitaux alloués par les distributeurs.

Outre cette baisse de recette, le manque de liquidité est un autre problème majeur auquel est confronté le secteur. « Ce sérieux problème de liquidité est partiellement attribuable au tarif pratiqué dans la cession de l’énergie, car elle ne reflète pas les coûts de production de l’électricité. Cela est aussi aggravé par les pertes commerciales et techniques. Sur les 171,1 milliards de nairas facturés aux clients, seuls 106,6 milliards de nairas ont été recouvrés, soit un taux de recouvrement de 62,3%.», affirme la NERC sur son site.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité