Pour la première fois en Afrique subsaharienne, le taux d'électrification croît plus vite que la démographie

(Agence Ecofin) - En Afrique subsaharienne, le nombre de personnes vivant sans électricité a chuté pour la première fois de l’histoire, ce qui pourrait constituer un tournant décisif pour le processus d’électrification de la région. Jusque-là, les efforts consentis par les pays n’étaient pas suffisants pour parvenir à cette diminution à cause de la croissance démographique. Cette information a été révélée par le rapport Energy Progress qui a été publié, lors du forum Sustainable Energy for all qui se tient à Lisbonne.

L’Afrique de l’Est est la région où cette évolution a été la plus marquante, portée par les mini-installations solaires acquises par les populations grâce au mode de règlement prépayé. Dans les pays comme le Kenya et la Tanzanie, qui sont les plus illustratifs en la matière, les populations peuvent même payer leurs systèmes depuis leurs téléphones.

Selon Germaine Kamayirese (photo), la ministre rwandaise de l’Energie, le solaire off-grid est l’un des principaux leviers qui permettront d’atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici à 2024. Ce taux est déjà passé de 6% en 2009 à 42% actuellement.

Aujourd’hui, une douzaine de pays en voie de développement ont recours à ce mécanisme pour accélérer l’électrification de leurs populations, a affirmé Vivien Foster, le responsable de l’économie de l’énergie à la Banque mondiale. « Si plus de pays se tournent vers cette ressource, nous pensons que le processus d’électrification avancera plus vite.», a-t-il affirmé.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité