L’Afrique a capté 7 840 projets IDE au cours des dix dernières années, selon Ernst & Young

L’Afrique a capté 7 840 projets IDE au cours des dix dernières années, selon Ernst & Young

(Agence Ecofin) - L'Afrique a attiré au total 7 840 projets d’investissements directs étrangers (IDE) entre 2008 et 2017, selon l’édition 2018 de l’étude «Attractiveness Program Africa» publiée le 29 octobre par le cabinet d'audit Ernst & Young.

En moyenne annuelle, le continent a reçu 7 840 projets par an durant la période sous revue, a-t-on ajouté de même source.

Après avoir atteint 923 en 2011, le nombre des projets d’IDE a fléchi durant les années suivantes, en raison notamment du printemps arabe qui a réduit l'engouement des investisseurs pour les pays d’Afrique du Nord, de la crise des marchés émergents en 2014 et de la chute de la croissance en Afrique subsaharienne dans le sillage de la chute des cours des matières premières.

L’étude a par ailleurs fait ressortir que le continent a connu une sorte de rééquilibrage des destinations des IDE entre les diverses sous-régions. L'Afrique de l'Est qui n’a attiré que 11% du total des projets d’IDE recensés à l’échelle continentale en 2005, a vu sa part passer à 27% en 2017.

La part de l’Afrique de l'Ouest est passée de 16% à 24% entre 2005 et 2017.

L'Afrique du Nord qui se taillait la part du lion en 2005, avec 44% du total des projets, a en revanche vu sa part régresser à 26% en 2017, tandis que la part de l’Afrique australe est passée de 27% à 23%. 

Lire aussi:

31/10/2018 - Le Top 15 des pays africains ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2017, selon Ernst & Young

05/05/2017 - Les 15 pays africains ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2016, selon Ernst & Young

04/05/2017 - Les 25 pays africains les plus attractifs pour les investisseurs en 2017, selon Ernst & Young

30/06/2016 - 26% des entreprises tunisiennes projettent de s’implanter en Afrique subsaharienne, selon Ernst & Young  

15/05/2014 - Une étude d’Ernst & Young détaille les nouveaux pays et secteurs de l’investissement direct en Afrique


Ecofin Gestion Publique     


Player