Tunisie : l’économie retrouvera des couleurs en 2017

(Agence Ecofin) - Six ans après le printemps arabe dont les conséquences ont pesé sur la croissance de l’activité économique, la Tunisie devrait retrouver des couleurs en 2017. Cette dynamique sera portée par la reprise dans le secteur touristique ainsi que celle de la production de phosphate, rapporte le premier ministre Youssef Chahed (photo) dans un entretien à la télévision nationale, dimanche dernier.

« Le secteur du tourisme se porte mieux actuellement et se développera de 30 % cette année. La production de phosphate a repris et nous nous attendons à une bonne campagne agricole.», a déclaré M. Chahed.

Du côté des réformes visant l’assainissement budgétaire, le ministre a indiqué que les recettes fiscales ont augmenté de 14 % au premier trimestre de cette année. Mais selon lui, cette hausse reste fragile. La Tunisie table sur une croissance d’environ 2,5% cette année, une prévision légèrement au-dessus de la projection de 2,3% de la banque mondiale indiquée dans son dernier rapport semestriel sur la région MENA.

Le gouvernement est sous la pression des institutions financières internationales pour réduire les dépenses publiques et le déficit dans le cadre de réformes économiques et financières. Dans le cadre de ces réformes, la Tunisie devrait vendre des parts dans trois banques publiques, réduire 10 000 emplois dans le secteur public et surtout promouvoir le secteur privé.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS