Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’Afrique pourrait réaliser un dividende démographique de 500 milliards $ par an sur 30 ans

  • Date de création: 18 novembre 2014 12:03

(Agence Ecofin) - Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a estimé, dans son rapport annuel publié le 18 novembre, que le recul des naissances pourrait contribuer au cours des prochaines décennies à un «miracle économique» en Afrique subsaharienne.

Au total 59 pays, presque tous situés en Afrique, pourraient bénéficier d' «un dividende démographique» lorsque la population en âge de travailler dépassera en nombre le reste de la population, en raison de la baisse de la fertilité.

La tranche d'âge des 15 à 24 ans a connu un pic autour de 2010 dans les pays les moins développés et «elle commence à baisser », selon ce rapport. Conséquence: d'ici 2050 la population en âge de travailler aura donc plus que doublé. «Le miracle économique vécu par les économies d'Asie de l'est pourrait devenir la réalité de nombre de pays parmi les plus pauvres aujourd'hui», souligne le rapport.

Au Nigeria, pays où on compte aujourd’hui plus de 170 millions d’habitants, le changement démographique  consécutif au recul des naissances pourrait avoir comme résultat  un «triplement du revenu par habitant d'ici une génération» s'il est accompagné des bonnes politiques et d'investissements, souligne l'UNFPA.

Le rapport du fonds onusien estime que l’Afrique subsaharienne réalisera un dividende démographique de 500 milliards de dollars par an sur une période de 30 ans si les  gouvernements investissent dans la santé et l’éducation, améliorent leur gouvernance et en mettent en place les infrastructures nécessaires.

«Si les pays d'Afrique subsaharienne font les bons investissements et adoptent des politiques pour améliorer les opportunités offertes aux jeunes gens, leur dividendes démographiques combinés pourraient être énormes, au moins 500 milliards de dollars US par an (400 milliards d'euros), soit un tiers du PIB actuel de la région, pendant trente ans», prédit-il.

L’ UNFPA averti, cependant,  que «sans un cadre économique et politique solide pour le soutenir, ce dividende démographique pourrait ne pas se réaliser entièrement».

«Les bons investissements sont à réaliser dans l'éducation, en particulier celle des filles. Les filles doivent aller à l'école, elles doivent y rester jusqu'à ce qu'elles aient atteint une certaine maturité», a précisé le directeur exécutif de l'UNFPA, le Nigérian Babatunde Osotimehin, venu présenter le rapport à Londres.

En plus des pays d'Afrique, l'Afghanistan, l'Irak, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Yemen pourraient bénéficier de ce dividende. L’ensemble de ces pays enregistrent  une baisse de la mortalité infantile qui encourage en retour les parents à avoir moins d'enfants et à investir davantage dans l'éducation et la santé.

Le rapport met en avant l'expérience de l'Asie de l'est -définie comme la Chine, Hong-Kong, le Japon, la Corée du sud et Singapour-  où le revenu annuel moyen par tête a plus que quadruplé entre 1965 et 1995.

Lire aussi

14/08/2014 - 40% de la population mondiale vivra en Afrique d’ici la fin du XXIe siècle

17/11/2013 - Libreville, la ville africaine la plus riche par habitant en 2030


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Kenya: la croissance économique a rebondi en 2018, à 6,3%

Côte d'Ivoire : 329 millions € de la BAD pour la construction du 4ème pont d'Abidjan

Ouganda : un projet-pilote de 1 million $ bientôt lancé pour une agriculture résiliente

Maurice: le gouvernement table sur une croissance de 3,6% du secteur touristique en 2019

 
AGRO

Thé: les prix mondiaux devraient chuter de 14 % en 2019 (Banque mondiale)

Kenya: le secteur agricole a porté la croissance de l'économie en 2018

  Afrique du Sud : l’industrie de la laine gagnerait à diversifier ses marchés d’écoulement (Agbiz)

Le Malawi pourrait produire 24 000 tonnes de coton en 2019

 
ELECTRICITE

L’AECF lance une compétition de 20 millions $ pour les entreprises fournissant des installations solaires domestiques

Malawi : la construction de la centrale à charbon de Kam’mwamba tient toujours

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach ne prolongera pas son accord d’échange de brut contre produits pétroliers avec Vitol

Mozambique : la vente d’Anadarko à Chevron ne modifiera pas le calendrier des projets de GNL, assure Omar Mitha

Avec une hausse de son profit et de ses marges, Eni a le sourire au terme du premier trimestre de 2019

Nigeria : adoption de loi sur le torchage du gaz naturel

 
MINES

Maroc : les ressources de la mine Boumadine peuvent soutenir une exploitation sur 12 ans (étude)

RDC : Ivanhoe a réuni sa part du capital nécessaire au développement du gisement Kakula  

Botswana : Lucara découvre à Karowe, le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire

Le Consortium SMB-Winning, partenaire leader du Symposium Mines Guinée 2019

 
TELECOM

Nigeria: MTN a changé de statut juridique en prélude à l’introduction d’une partie de ses actions sur le NSE

Orange, engagé dans la transformation numérique en Afrique et au Moyen-Orient, inaugure son premier « Orange Digital Center » en Tunisie

Orange ouvre en Tunisie un centre d'innovation numérique qui couvre toute la région MEA

Botswana : Econet Group veut introduire Mascom sur la bourse cette année  

 
COMM

Tunisie : les autorités ferment la chaîne Nessma TV

Nigeria : les sommets annuels du film et de la télévision se tiendront du 3 au 5 septembre à Lagos

Egypte : le régulateur des médias confie l’amélioration de son réseau TNT au groupe allemand Rohde & Schwartz

Ethiopie : le pays accueillera la prochaine édition des célébrations de la Journée mondiale de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique