Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Banque mondiale alloue 117 milliards FCFA au Cameroun pour soutenir ses politiques de développement

  • Date de création: 17 octobre 2019 08:54

(Agence Ecofin) - Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Economie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé le 15 octobre à Washington (Etats-Unis), un accord de financement d’un montant de 200 millions de dollars américains (soit environ 117, 744 milliards FCFA). Ceci dans le cadre de la deuxième opération d’appui aux politiques de développement pour la consolidation budgétaire et la croissance inclusive au Cameroun.

Se félicitant de cet accord, Alamine Ousmane Mey a déclaré : « Par cet accord de financement à concurrence de 117, 744 milliards FCFA, le Trésor public camerounais bénéficiera d’importantes ressources financières pour faire face aux engagements de l’Etat. Je salue la décision de la Banque mondiale de doubler le montant initialement prévu, 100 millions de dollars, pour le porter à 200 millions de dollars. De plus, je voudrais me réjouir de ce que les conditions de financement ont également été assouplies. En effet, les ressources mises à disposition sont sous forme de crédit IDA et non sous la forme de prêt BIRD comme ce fût le cas pour la première opération ».

La première opération conclue en décembre 2017 était, elle aussi, d’un montant de 200 millions de dollars. Elle visait à récompenser les réformes préalables ayant permis au pays de conclure son programme économique et financier avec le Fonds monétaire international.

La signature de ce second accord, indique-t-on au ministère de l’Economie (Minepat), est également l’aboutissement de la mise en œuvre satisfaisante d’autres réformes. Ces réformes visaient à améliorer la consolidation budgétaire, accroître la diversification de l’économie et renforcer la protection des personnes vulnérables.

Réformes

Pour ce qui est de la consolidation budgétaire, le Cameroun déclare avoir réussi l’inscription dans la Loi de finances de 2019 des mesures visant la réduction des dépenses fiscales relatives aux impôts indirects à hauteur de 100 milliards FCFA ; l’adoption d’un nouveau code des marchés publics en juin 2018 ; la signature en novembre 2018 d’un arrêté visant à redéfinir les principes de création et de fonctionnement des commissions, des comités, comités ad hoc et groupes de travail et la signature en juin 2019 d’un décret fixant les catégories d’entreprises publiques, la rémunération, les indemnités et les avantages de leurs dirigeants.

En ce qui concerne la compétitivité, les réformes visaient l’amélioration de la viabilité financière du secteur de l’énergie et le renforcement de la confiance du secteur privé ; l’amélioration de l’entretien routier et la gestion du patrimoine routier ; l’amélioration de la compétitivité des ports et de la performance des plateformes et des chaînes logistiques. 

Au titre des réformes dans ce secteur, le Minepat note l’amélioration de la gestion du paiement des factures de consommation de l’administration centrale ; l’apurement des arriérés de l’Etat et la régularisation du paiement des subventions de l’Etat vis-à-vis du concessionnaire Eneo ; la mise en œuvre de l’approvisionnement du compte dédié au Fonds routier logé à la Banque centrale (Beac), en vue du paiement régulier dû au programme d’entretien routier antérieur à 2017 et l’exécution du programme prioritaire 2018/2019.

S’agissant de la protection des personnes vulnérables, les réformes avaient pour objectifs l’accroissement de la performance et de la qualité des soins dans les formations sanitaires, l’amélioration de l’accès aux manuels scolaires et l’augmentation du niveau de financement du programme filets sociaux.

Ainsi, les réformes ont concerné, entre autres, la liquidation des crédits alloués aux formations sanitaires ; l’approvisionnement en médicaments et autres dispositifs médicaux auprès des fournisseurs agréés (publics ou privés) ; l’adoption par la Commission nationale chargée du suivi et de l’évaluation de la politique nationale du livre, manuel scolaire et autres manuels didactiques d’un document d’orientation pour la préparation de la nouvelle politique relative aux manuels scolaires pour l’enseignement préscolaire, primaire et secondaire.

En outre, l’Etat a mis en place une ligne budgétaire dans la Loi de finances 2019, dotée d’un budget de 4,5 milliards FCFA, correspondant à la couverture de 11 250 ménages dans le cadre du programme filets sociaux.

Sylvain Andzongo


 
FINANCE

En 2019, la Société ivoirienne de Banque a versé 1,25 milliard FCFA à ses 10 employés les mieux rémunérés

Covid-19 : 54% des directeurs financiers de sociétés africaines craignent jusqu’à 50% de baisse des chiffres d’affaires

African Guarantee Fund apporte une réponse aux impacts économiques du COVID-19

En réponse au coronavirus, le FMI a déjà augmenté la dette de l'Afrique de 13 milliards $ supplémentaires

 
AGRO

Côte d’Ivoire : le gouvernement débloquera plus de 150 milliards Fcfa en faveur de l’agriculture

Ghana : le fabricant de boissons gazeuses Kasapreko lancera bientôt sa nouvelle unité à Tanoso

Afrique du Sud : Tiger Brands envisage des suppressions d’emplois pour contrer l’impact du coronavirus

Cargill va mettre en place une traçabilité complète de sa chaîne d’approvisionnement de cacao au Cameroun

 
ELECTRICITE

La communauté internationale de plus en plus concernée par les tensions autour du GERD

Kenya : cinq entreprises encore en lice pour la construction de la centrale géothermique d’Olkaria VI (140 MW)

Djibouti : le gouvernement valide la construction de la centrale solaire de Bara (30 MW)

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

 
HYDROCARBURES

Les producteurs nigérians de baryte accusent les compagnies pétrolières de sabotage économique

Côte d’Ivoire : PGS publie les résultats d’une étude sismique améliorée du bloc pétrolier CI-706

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

 
MINES

Égypte : Centamin enregistre des résultats financiers en hausse pour l’année 2019

Le coronavirus compromet l’atteinte des objectifs de production du sud-africain AngloGold Ashanti

Burkina Faso : la mine Taparko contribue à une hausse de la production du russe Nordgold

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

 
TELECOM

Afrique du Sud : Vodacom transforme sa filiale locale en une entreprise autonome

Le Royaume-Uni fait volte face et décide de sortir Huawei de son marché d’ici 2023

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

 
TRANSPORT

Égypte : le canal de Suez accueillera pour la première fois le plus grand porte-conteneurs du monde

Afrique du Sud : les travaux de construction du pont de Msikaba sont relancés

Le Rwanda va injecter 152 millions de dollars pour soutenir la compagnie aérienne nationale

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

 
ENTREPRENDRE

En Tunisie, une entrepreneure utilise la technologie pour soigner les enfants souffrant de troubles de l’apprentissage

Madagascar : ce lycéen de 17 ans conçoit un robot distributeur de gel désinfectant

Une start-up nigériane réussit à réaliser 1 million de dollars de revenus avec l’exportation de déchets plastiques

Au Gabon, une jeune entrepreneure réussit à créer une start-up de jus de fruits avec 25 000 FCFA

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de Christian Amouo, co-fondateur de Mougano Investment (Vidéo)

Une journaliste malgache remporte le prix Pulitzer 2020 : Retour d’expérience (Vidéo)

Le secteur agricole au Kenya (Infographie)

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

 
FORMATION

L’incubateur Mozilla builders propose trois programmes en ligne pour les start-up africaines

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

 
COMM

Les artistes africains organisent un événement virtuel pour célébrer la journée du continent

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais