Mauritanie, le FMI augure une croissance de 4,2% pour Nouakchott

(Agence Ecofin) - La Mauritanie connaîtra une croissance réelle de son PIB de 4,2% en 2017, selon le Fonds monétaire international. Cette projection positive est le résultat d’une série de mesures prises par Nouakchott pour améliorer le climat des affaires dans le pays et diversifier l’économie.

Pour autant, les autorités mauritaniennes ne peuvent pas s’en arrêter à la stratégie de croissance accélérée de prospérité partagée (SCAPP) dédiée à soutenir une croissance économique inclusive pour la période 2016-2030.

Pour le FMI, l’économie mauritanienne reste encore très sensible aux chocs exogènes liés notamment à la baisse des cours des matières premières, et son endettement qui représente à ce jour plus de 80% du PIB, réduit considérablement les marges de manœuvre du pays.

En 2015, le taux de croissance réelle du PIB avait chuté de moitié, passant de 6,6% en 2014 à 3,1%, selon les chiffres de la Banque africaine de développement. Un ralentissement que l’institution financière liait essentiellement à la baisse des prix du fer.

Claude Biao


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS