ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

« Une course contre la montre pour libérer le plein potentiel de l’Afrique » – Akinwumi Adesina, Prix Sunhak de la paix 2019

  • Date de création: 11 février 2019 12:21

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Lauréat du Prix Sunhak de la paix 2019, Akinwumi Adesina s’est engagé à redoubler d’efforts en faveur du combat que mène l’Afrique pour éradiquer la faim, la pauvreté et le chômage des jeunes. Le président de la Banque africaine de développement et sa co-lauréate Waris Dirie, qui s’est fait connaître dans le monde entier pour sa lutte contre les mutilations génitales féminines, se partagent le prix prestigieux d’un million de dollars, remis lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 9 février 2019 à Séoul, en Corée du Sud.

« Nous sommes engagés dans une course contre la montre pour libérer le plein potentiel de l’Afrique », a déclaré M. Adesina. Reconnu à l’échelle internationale pour sa détermination inébranlable à réduire la pauvreté dans le monde, M. Adesina a ajouté : « Ma vie n’a de sens que dans la mesure où elle contribue à sortir des millions de personnes de la pauvreté ».

M. Adesina a aussitôt annoncé qu’il faisait don de sa part de la récompense, soit 500 000 dollars, à la lutte contre la faim en Afrique.

« Le monde connaît d’énormes souffrances. Malgré tous les progrès accomplis, nous sommes loin de gagner la guerre contre la faim dans le monde. La paix est impossible dans un monde qui a faim. La faim continue de sévir dans les régions et les lieux en proie à des conflits et à des guerres, ou en situation de fragilité. Ceux qui en souffrent le plus sont les femmes et les enfants », a déclaré M. Adesina lors de la cérémonie de remise des prix.

Waris Dirie a joué un rôle majeur en attirant l’attention du monde sur la lutte contre les mutilations génitales féminines et sur la nécessité de promulguer des lois qui les interdisent.

« Les mutilations génitales féminines marquent leurs victimes de cicatrices physiques, émotionnelles et mentales », a lancé Mme Dirie.

Plus de 200 millions de filles et de femmes aujourd’hui sont excisées, dans 30 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie, où les mutilations génitales féminines sont pratiquées sur les filles entre la petite enfance et l’âge de 15 ans, selon l’Organisation mondiale de la santé

Convaincu que l’instauration de la paix dans le monde passera par la sécurité alimentaire, M. Adesina a souligné que 1 % de la population la plus riche du monde détient à elle-seule 50 % des richesses de la planète.

« Il n’y a rien de plus important que de s’assurer de pouvoir nourrir le monde et d’éliminer la faim et la malnutrition. La faim est une ignominie pour l’espèce humaine. Une économie qui prétend être en croissance sans nourrir sa population est une économie défaillante. Personne ne devrait avoir faim, quelle que soit sa couleur de peau – blanc, noir, rose, orange, etc., peu importe».

Le président de la Banque africaine de développement a déclaré aux participants, parmi lesquels se trouvaient plusieurs dirigeants internationaux : « Il faut rendre des comptes aux pauvres. Nous devons réduire les inégalités salariales dans le monde. Certes, nous avons besoin de richesses, mais nous en avons besoin pour tout le monde, pas seulement pour quelques-uns. Aujourd’hui, les pauvres sont dans l’impasse et ne reçoivent au mieux que les miettes qui tombent de la table des riches. Ce sentiment d’exclusion et le manque d’équité ou d’égalité entraînent souvent des conflits. Nous avons la possibilité de renverser la situation grâce à une agriculture durable qui soit une activité commerciale et non sous la forme d’un programme d’assistance ».

Plus de 1000 personnes d’influence venues du monde entier, parmi lesquels d’actuels ou d’anciens chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants du secteur privé, des investisseurs et des experts en développement, étaient présents à cette remise du Prix Sunhak de la paix et au Sommet des dirigeants mondiaux pour la paix. Chaque année, le Prix Sunhak de la paix rend hommage à une personne ou à une organisation qui contribue notoirement à la paix dans le monde et au bien-être de l’humanité.

30181 afri


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Chefaa, la plateforme égyptienne de distribution de médicaments veut étendre ses activités dans les pays du Golfe en 2020

Verod Capital Management signalé dans l’industrie du textile au Ghana

Egypte : Banque du Caire réaffirme son engagement à ouvrir une part minoritaire de son capital à des investisseurs non publics

Les réserves de change du Nigeria menacées par la condamnation à payer une amende record de 9 milliards $

 
AGRO

Zimbabwe : forte chute de la production cotonnière, attendue à 68 000 tonnes en 2019/2020

Le Rwanda obtient un prêt de 94 millions $ du Japon pour la lutte contre la malnutrition

Cameroun : le poivre de Penja, de réputation mondiale, est menacé par des bio-agresseurs qui détruisent les plantations

Tunisie: le déficit de la balance commerciale agricole atteint 280 millions $ sur les sept premiers mois de 2019

 
ELECTRICITE

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

L’Algérie démarre son projet de construction de 5600 MW de centrales solaires

Mozambique : un appel d’offres bientôt lancé pour l’électrification de 260 000 ménages

Niger : feu vert pour la ratification d’une convention de 10,5 milliards FCFA destinée au financement de la centrale hybride d’Agadez

 
HYDROCARBURES

La Guinée équatoriale va se doter de la première usine de stockage et de regazéification de GNL d’Afrique subsaharienne

Le Ghana n’atteindra pas les objectifs qu’il s’est fixé dans sa politique du contenu local pour le secteur pétrolier

Soudan du Sud : le gouvernement annonce une nouvelle découverte de pétrole

Les Emirats arabes unis accusés d’importer illégalement du pétrole libyen

 
MINES

Burkina Faso : le principal actionnaire d’Avesoro Resources veut prendre le contrôle total de la société

Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

La Banque Mondiale proche d’investir 300 millions $ dans une mine de Kinross en Mauritanie

 
TELECOM

Malawi : le régulateur télécoms peaufine une loi pour combattre les appareils TIC de mauvaise qualité

Algérie : Ooredoo sommé par l’ARPCE de s’expliquer sur la panne quasi générale de son réseau le 18 août 2019

Ouganda : UCC a lancé une consultation publique sur l’acquisition d’Eaton Towers par ATC

Afrique du Sud : comme Telkom, Vodacom songe également à mettre un terme à son réseau 2G

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

La Sierra Léone bénéficiera de l’expertise du Maroc en matière d’éducation et de formation professionnelle

L’AUF lance un appel à candidatures pour un projet d’incubation destiné jeunes entrepreneurs de Tunisie, Algérie et Maroc

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

 
COMM

Maroc : les investissements publicitaires en baisse de 4,6 % au premier semestre 2019

L'Afrique du Sud accueille la première édition de l’Advertising Week Africa organisée en Afrique

Sénégal : le passage à la TNT devrait être achevé avant la fin 2019

Afrique subsaharienne : la BBC confie la gestion de sa marque à Pierre Cloete, ancien cadre de Kwese

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance