Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’Egypte deviendra la 7e plus grande économie du monde en 2030, selon Standard Chartered Bank

  • Date de création: 09 janvier 2019 09:42

(Agence Ecofin) - La banque britannique Standard Chartered Bank  a estimé, dans une projection à long terme, rendue publique le 8 janvier, que l’Egypte figurera dans le palmarès des 10 plus grandes économies du monde en 2030.

A cette échéance, le pays des Pharaons devancerait plusieurs actuelles grandes puissances économiques comme la Russie, le Japon et  l'Allemagne, pour occuper le 7e rang dans le classement des dix plus grandes économies mondiales, selon les mêmes prévisions.

Plus généralement,  Standard Chartered Bank  prédit que 7 pays actuellement classés comme pays émergents figureront dans le Top 10 des puissances économiques mondiales.

La banque s’attend dans ce cadre à ce que la Chine souffle le rang de première économie du monde aux Etats-Unis, dès l'année prochaine, si l'on se réfère aux taux de change fondés sur la parité de pouvoir d'achat (c’est-à-dire en tenant compte des différents niveaux de prix dans les différents pays), et au PIB.

Dès 2030, l'Inde devrait reléguer le pays de l'Oncle Sam à la 3e place, tandis que l'Indonésie occuperait la 4e position, suivie de la Turquie, du Brésil, de l'Egypte, de la Russie, du Japon et de l'Allemagne.

Dans son rapport intitulé « The World in 2050 », publié en février 2017, le cabinet d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers  (PwC) avait estimé que l'Inde ne rattraperait les Etats-Unis qu’en 2040. Mais les économistes de Standard Chartered s’attendent à ce que le rythme de croissance de l'Inde s'accélère pour atteindre les 7,8 % par an en moyenne dès les années 2020, tandis que celui de la Chine devrait ralentir et se limiter à 5%, autour des années 2030.

Ainsi, la part de l’Asie dans le PIB mondial, qui était passée de 20 % en 2010, puis à 28 % en 2018, devrait grimper à 35 %, d’ici 2030, soit un niveau équivalent à celui de la zone euro et des Etats-Unis.

« Nos prévisions de croissance à long terme reposent sur un principe fondamental : la part des pays dans le PIB mondial devrait finalement converger avec leur proportion dans la population mondiale, grâce à la convergence du PIB par habitant entre les économies avancées et les économies émergentes », ont expliqué les économistes de Standard Chartered Bank. 

Lire aussi:

11/02/2017 - Trois pays africains figurent dans le classement des 32 futures puissances mondiales en 2050

08/11/2018 - Egypte: la croissance économique atteint 5,3% durant le 1er trimestre de l’exercice 2018-2019

10/12/2018 - La BAD produit « un impact considérable » sur le développement en Égypte

22/08/2014 - La classe moyenne a augmenté de 230% depuis 2000 dans les 11 plus grandes économies africaines

06/04/2014 - Le Nigeria devient officiellement la première économie africaine, devant l’Afrique du Sud


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Des dirigeants de la Bourse de Londres entament un roadshow en Afrique pour séduire les grandes entreprises

Mirae Asset Management : ce groupe sud-coréen de gestion d'actifs devenu un des plus gros investisseurs de fonds indiciels du Nigeria

La société de paiements CarePay International lève 45 millions $ pour financer son expansion au Nigeria et en Tanzanie

RDC : le groupe hospitalier SOS Médecins de Nuit reçoit un investissement supplémentaire du gestionnaire de fonds XSML

 
AGRO

Kenya : le secteur de l’élevage a généré un chiffre d’affaires de 1,4 milliard $ en 2018

Riz : les importations de l'Afrique subsaharienne devraient augmenter de 6,5% en 2019 (Osiriz)

Coca-Cola renonce à la refranchisation de Coca-Cola Beverages Africa

Zimbabwe : Delta Corp se tournera vers ABInBev pour obtenir des intrants pour ses activités

 
ELECTRICITE

Ghana : rééchelonnement des ambitions nationales en matière d’inclusion du renouvelable dans le mix énergétique

Namibie : installation prochaine de la première centrale solaire flottante par Droege Energy  

Nigeria : la Banque mondiale alloue 350 millions $ pour l’électrification rurale

Energie du Mali apure 153 millions $ de sa dette afin d’améliorer l’approvisionnement en électricité

 
HYDROCARBURES

Le Botswana choisit Tlou Energy pour ériger une centrale électrique de 100 MW alimentée au méthane de houille

Panafrican Energy Services et Wire International s’associent pour pénétrer le marché des technologies des puits pétroliers

Nigeria : le gouvernement autorise Axxela à installer une unité de liquéfaction à petite échelle de gaz naturel

Des actionnaires de Shell demandent à la société de modifier sa politique climatique, Shell refuse et obtient du répit

 
MINES

Tanzanie : Acacia Mining condamnée à payer une amende de 2,4 millions $ pour pollution à sa mine North Mara

Cameroun : African Battery Metals lance un nouveau programme d’exploration sur ses licences de cobalt/nickel

Afrique du Sud : Lonmin veut licencier 4 100 travailleurs en fermant des mines de platine

Maroc : la production de plomb a augmenté de 34,2% en 2018

 
TELECOM

Kenya: le gouvernement annonce le déploiement 9 100 km supplémentaires de fibre optique dès juin

Bamboo Capital Partners et l’Alliance Smart Africa s’unissent pour soutenir les start-up TIC d’Afrique

Côte d’Ivoire : MSC Consulting lance un mini bootcamp pour accompagner les start-up dans le cadre de l’Abidjan Fintech Tour 2019

Google met fin à ses relations avec Huawei, suite à la mise de l’entreprise sur liste noire par l’administration Trump

 
COMM

Guinée : le régulateur des médias organise des journées portes ouvertes pour expliquer son rôle au grand public

Rwanda : Kapersky veut ouvrir un bureau dans le pays pour lutter contre la cybercriminalité grandissante

Nigeria : Hotsports Media Group remporte les droits de diffusion en clair et de marketing de la Coupe d’Afrique des nations

Zimbabwe : le cabinet présidentiel valide le nouveau projet de loi sur l’information

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance