Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD souligne l’importance du secteur du tourisme comme source de croissance et de développement local pour l’Afrique

La BAD souligne l’importance du secteur du tourisme comme source de croissance et de développement local pour l’Afrique

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Aujourd’hui, vendredi 8 février 2019, a pris fin la première édition du Forum de l’investissement hôtelier africain (FIHA), qui s’est tenue à Marrakech, au Maroc.

Réunissant les officiels en charge du secteur du tourisme ainsi que plus de 350 opérateurs du secteur hôtelier, les exposés et échanges ont permis de présenter les différentes expériences de développement touristique qui prévalent en Afrique francophone. L’opportunité a été également offerte d’examiner le potentiel africain en matière d’investissement hôtelier et les dynamiques sous-régionales au sein du Maghreb, de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale francophones.

En prononçant son allocution d’ouverture, la secrétaire d’État marocaine chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb, a mis en évidence la contribution de plus en plus forte du secteur du tourisme à l’économie du Maroc. « Ce secteur, si stratégique, représente pour le Maroc 7 % du PIB et plus de 2,5 millions d’emplois directs et indirects, sans oublier qu’il s’agit d’un secteur important, fortement pourvoyeur de devises. Depuis vingt ans, des moyens importants ont été mobilisés et les résultats sont aujourd’hui au rendez-vous, avec plus de 12 millions d’arrivées en 2018 ». 

Et d’ajouter, à l’adresse des professionnels du secteur et des bailleurs de fonds présents, que « c’est le moment d’investir dans l’hôtellerie, en particulier en Afrique ». Le « tourisme est un véritable outil de développement du territoire », a souligné à son tour le directeur général de la Société marocaine d’ingénierie touristique, Imad Barrakad.

Intervenant dans un panel consacré au financement des investissements hôteliers, Leïla Farah Mokaddem qui représentait la Banque, a décliné les différents volets de l’action du Groupe de la Banque dans son soutien aux États et au secteur privé pour favoriser l’attractivité des pays africains.

Son exposé a mis en évidence les différents domaines d’intervention de la Banque, associant le soutien aux réformes à l’investissement dans les infrastructures qui, directement et indirectement, bénéficient au secteur du tourisme, tels que les transports, l’énergie et l’eau. « Le tourisme est un véritable instrument de développement local qui profite aux populations. C’est le moment d’investir et de prendre des risques pour développer l’offre touristique sur le continent ». Et d’ajouter : « la synergie, ainsi que la complémentarité active entre les banques commerciales et les partenaires techniques et financiers que nous sommes, sont de nature à maîtriser les risques et à offrir les maturités requises aux investisseurs pour libérer le potentiel du secteur en Afrique ».

Dans l’exposé des perspectives économiques en Afrique qu’a produit l’économiste pays en chef pour le Maroc, Richard Doffonsou, les performances enregistrées en 2018, ainsi que les projections de croissance pour la période 2019-2020, mettent en lumière les principaux défis et atouts économiques du continent. « Malgré la décélération de la croissance mondiale, l’Afrique fait preuve de résilience. Afin de libérer le plein potentiel des économies africaines, une accélération des réformes, combinée à une diversification accrue des moteurs de croissance, est nécessaire. »

Ont été également abordés les approches de valorisation du potentiel touristique de pays comme l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Sénégal, le Maroc et Tunisie. Des échanges qui ont également permis d’exposer la contribution des institutions financières internationales et des banques commerciales au financement des investissements hôteliers.

Le portefeuille de projets actifs de la Banque africaine de développement au Maroc s’établit à 3 milliards d’euros, dont plus de 70 % sont alloués aux infrastructures.

30133 in GestionPublique La BAD souligne limportance du secteur du tourisme comme source de croissance et de dveloppement local pour lAfrique 


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’Agence Française de Développement signalée dans un engagement de 56,2 millions $ au profit du secteur agricole marocain

Les groupes financiers EFG Hermes et GB Capital annoncés dans un projet de création d’une société de financement immobilier en Egypte

Ghana: Kudigo, une start-up orientée dans le secteur de la grande distribution lève 450 000 $ pour financer de nouveaux produits  

Maroc Telecom : chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre 2019 et des fondamentaux qui vacillent légèrement

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance