Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : la BAD va présenter deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique centrale et sur le continent

Cameroun : la BAD va présenter deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique centrale et sur le continent
  • Date de création: 01 avril 2019 20:51

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement va dévoiler, le mercredi 3 avril à Yaoundé, au Cameroun, les résultats de deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique (PEA) et sur les perspectives économiques régionales (PER) en Afrique Centrale.

Précédée de fortes attentes de la part des différentes parties (la Banque elle-même et ses parties prenantes), la présentation inédite de tels rapports s’inscrit dans l’engagement de l’institution « à allier le savoir, le savoir-faire et la réalité du terrain afin de rendre ses opérations plus pragmatiques et plus proches des besoins de ses clients », a déclaré, en amont de l’événement, Ousmane Doré, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique centrale. En retour, la Banque attend les commentaires et suggestions de quelque 200 invités à cet événement.

« Ces rapports apporteront incontestablement une meilleure connaissance des défis et opportunités de la région, qui en retour, apportera une valeur ajoutée à nos opérations », dira-t-il, ajoutant que « Ces produits du savoir vont permettre de mieux informer nos opérations dans la région».

La direction générale de la Banque en Afrique centrale s’est engagée à un dialogue de proximité approfondi avec les pays de la région, qui s’est matérialisé par un processus de décentralisation en cours, avec, par exemple, l’ouverture prochaine d’un bureau régional dédié à l’Afrique centrale basé à Yaoundé, au Cameroun.

Aux termes de la présentation du rôle et des réalisations de la Banque dans la région, la remise officielle des rapports aux autorités sera précédée des interventions du responsable-pays de l’institution au Cameroun, Solomane Koné, d’Ousmane Doré et du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire du Cameroun, Alamine Ousmane Mey, qui est également gouverneur de la Banque.

Des séances plénières donneront lieu à des débats sur les enjeux économiques et de développement dans les pays d’Afrique centrale, auxquels participeront des membres du gouvernement, des représentants d’organisations nationales et internationales, des figures de la société civile ainsi que des universitaires et des personnalités du secteur privé.

Pour Ousmane Doré, les deux rapports, certes distincts mais très complémentaires, présentent non seulement les performances économiques et perspectives à court terme, tant dans la région que sur le continent mais ils sont aussi porteurs d’une thématique au cœur des débats en Afrique : l’intégration régionale, qui est l’une des cinq grandes priorités, High 5, de la Banque africaine de développement.

Les rapports sont le fruit d’une collaboration étroite entre les bureaux régionaux, dont celui de l’Afrique centrale et le département des économies-pays, dirigé par Ferdinand Bakoup, et le département de la recherche de la Banque. Le rapport régional a reçu des contributions externes notables, dont celle de Désiré Avom, professeur d’économie à l’Université de Dschang, et celle des journalistes Jefferson Nzinguet Kami et Jean-Claude Fogno. «Ces deux derniers ont été surtout à l’origine de la note sur la libre circulation contenue dans le rapport régional, fournissant des faits vécus, tirés d’un reportage très informatif financé par la Banque », a précisé Ousmane Doré.

La Banque africaine de développement, au-delà de ses nombreuses opérations de financement sur le continent, est aussi une Banque du savoir, de la connaissance et de conseil. Pour Ousmane Doré,        «les avis des participants seront importants pour mieux calibrer les opérations, surtout après l’approbation, le 28 mars dernier, du conseil d’administration de la Banque, du tout nouveau Document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) pour l’Afrique centrale ».

26556 in Agency trade finance BAD


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Marché financier régional : l’emprunt obligataire du Mali souscrit près de 4 fois

Tunisie: baisse de 20,2% du bénéfice de la banque islamique Zitouna en 2018, à 5,3 millions $

Maroc: l’équipementier automobile canadien Magna International entame la construction d’une usine à Kénitra

La BRVM lance officiellement la diffusion de ses informations boursières sur la plateforme Refinitiv de Thomson Reuters

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

Nigeria : un tarif électrique reflétant les coûts est nécessaire pour plus d’investissements privés

Namibie : la libéralisation du secteur électrique sera effective dès septembre 2019  

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
MINES

Lutte contre le travail des enfants dans les mines : BMW veut acheter son cobalt directement d’Australie et du Maroc

Egypte : la mine Sukari en bonne voie pour atteindre ses objectifs de production annuelle

Guinée : Alufer veut augmenter à 10 millions de tonnes la production annuelle de Bel Air

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

 
TELECOM

Botswana : Econet Group veut introduire Mascom sur la bourse cette année  

Tunisie: le régulateur télécoms a initié une étude pour déterminer si le pays est prêt pour la 5G

Egypte: LG Electronics a discuté avec le ministre des Télécoms d’une éventuelle contribution à la fabrication locale de tablettes numériques

Nigeria : 7000 tours télécoms menacées de destruction par la NCAA pour défaut de licence

 
COMM

Afrobytes IV : le 15 mai à la Station F, à Paris, 6 marchés africains seront présentés à l’écosystème mondial de la tech

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance