Avis d Expert
logomenuagenceecofin

RD Congo - politique 2.0 (première partie): et vint Twitter...

Facebook est depuis longtemps un des espaces d’expression de ceux qui s’intéressent à la vie politique congolaise : du grand public aux hommes politiques en passant par la société civile. Il n’en était pas de même pour le réseau social Twitter jusqu’à la période 2015-2016. Deux événements majeurs ont contribué à faire de Twitter un des vecteurs privilégiés de l’information politique : la nomination d’un nouveau Conseiller en communication à  la Primature et la déclaration de candidature de Moïse Katumbi. Retour sur une des révolutions de la modernité congolaise. Primature : Et pourtant rien n’était prévu Par une aube humide, Alain Claude Christian Djaté pose son doigt sur le lecteur d'empreinte de l'entrée du bâtiment Tshisekedi.  Il balaie d’un revers de la main la fine couche aqueuse qui recouvre son pardessus, la porte s'ouvre dans un bruit légèrement feutré et le tout nouveau Conseiller en charge de la communication et des relations extérieures du...
Lire la suite
1081 Hits
0 commentaires

Burkina Faso : risque de suspension dans l’attribution des titres miniers en 2017 ?

Si ce scénario paraît quelque peu illusoire tant l’industrie minière est devenue depuis quelques années la véritable locomotive économique du Burkina Faso, c’est en tout cas une recommandation forte du récent rapport de la Commission d’enquête parlementaire (CEP) sur la gestion des titres miniers et la responsabilité sociale des entreprises minières qui a récemment été rendu publique par l’Assemblée Nationale Burkinabé. Dans l’attente de l’adoption des règlements d’application du récent code minier (2015), certains enseignements peuvent toutefois être tirés des conclusions de ce rapport. De nombreuses irrégularités relevées dans l’attribution des titres miniers En vérifiant l’évolution de l’attribution du nombre des titres miniers délivrés de 2005 à 2015, la CEP constate dans son rapport que ce sont au total 778 permis de recherche, d’exploration et d’exploitation qui ont été attribués au cours de cette période dont seulement 467 seraient valides au 30 juin 2016. Ce sont donc 311 titres miniers qui...
Lire la suite
1227 Hits
0 commentaires

L’avenir de la jeunesse africaine passe par l’agriculture

Cette semaine, le NEPAD et la FAO ont uni leurs forces en vue d’améliorer les opportunités commerciales et d’emplois des jeunes en milieu rural au Bénin, au Cameroun, au Malawi et au Niger, ce grâce à un don de 4 millions de dollars octroyé par le Fonds fiduciaire de solidarité africain. Remettons si vous le voulez bien cet engagement dans le contexte de l’explosion démographique en Afrique et sur la question, cruciale pour tous, de l’avenir des jeunes Africains. Lisez bien ce chiffre : en 2050, le continent africain comptera 2,4 milliards d’habitants. La moitié d’entre eux aura moins de 24 ans. Aujourd’hui déjà, 30% des Africains font partie de cette classe d’âge. Ils représentent plus de 330 millions d’individus et font de l’Afrique le plus jeune continent au monde. Ces deux tendances sont autant porteuses d’opportunités que de défis. Il nous incombe de transformer ce qui pourrait être une occasion manquée...
Lire la suite
1181 Hits
0 commentaires

Est-ce le clap de fin pour Deutsche Bank ?

Elle s’est criminalisée au fur et à mesure de sa croissance. Son appétence au crime fut à la mesure de sa croissance. Son rôle fut majeur dans la crise des subprimes déclenchée en 2007 qui a provoqué une débâcle immobilière US dont on ressent toujours les effets plus de neuf ans plus tard. C’est pas moins de 30 milliards de dollars de titrisations ayant fastueusement contribué à enfler la bulle spéculative immobilière américaine qui furent créés de toute pièce par la Deutsche Bank. Machinerie gargantuesque et machiavélique puisqu’elle fut accusée en 2010 par ses propres collaborateurs d’avoir masqué 12 milliards de pertes silencieusement remisées sous le tapis des malversations des sinistres subprimes. Un de ses contrôleurs du risque, le lanceur d’alertes Eric Ben-Artzi, ne devait-il pas confesser à la «Securities and Exchange Commission» (le régulateur US) qu’elle aurait rejoint Lehman Brothers au rang des antiquités si elle avait, en 2008, levé...
Lire la suite
3096 Hits
0 commentaires

La prospérité et la sécurité de l’Afrique passent par un investissement dans la santé

L’Afrique a besoin de beaucoup plus d’investissements privés pour développer son infrastructure routière et énergétique et ses réseaux de communication, mais, pour exploiter au mieux ces infrastructures, les pays doivent investir davantage dans les populations — c’est-à-dire dans l’intelligence et la matière grise — condition essentielle sans laquelle l’Afrique ne pourra  percevoir ce dividende démographique qui alimente la croissance économique inclusive. Cette semaine, à Nairobi, au Kenya, à l’occasion de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain, les pays africains et leurs partenaires doivent saisir cette occasion sans précédent de tracer la voie à suivre vers la mise en place d’un système de couverture sanitaire universelle (CSU). Pilotée par le gouvernement japonais — un des chantres de la CSU dans le monde —, cette initiative est essentielle à la croissance et à la prospérité futures de l’Afrique. Le Groupe de la Banque mondiale annoncera aujourd’hui un engagement d’un...
Lire la suite
1704 Hits
0 commentaires

A quand une justice internationale contre les crimes qui se perpétuent en RDC depuis deux décennies ?

Le ministre canadien de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, séjournera en Afrique, notamment en République démocratique du Congo (RDC), en Éthiopie, au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda du 09 au 16 août 2016. L'annonce a été faite la semaine dernière dans un communiqué du ministère de la Défense nationale daté du 4 août 2016. Selon ce communiqué, le ministre sera accompagné de l’ex-sénateur libéral et Lieutenant-général à la retraite Roméo Dallaire (celui qui commandait la Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR) pendant le génocide de 1994), et de l’ancienne procureure en chef du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) et du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et ex-Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme Louise Arbour. Le recoupement des informations obtenues de diverses sources nous permet d’attester que le Canada se prépare à déployer une cinquantaine de Forces canadiennes dans une mission de...
Lire la suite
882 Hits
0 commentaires

Des investissements en Afrique pourraient améliorer les rendements des caisses de pensions suisses

Au cours de ce premier semestre qui s’achève, plusieurs caisses/fonds de pensions, compagnies d’assurances et fonds de compensation de l’assurance-vieillesse, survivants et invalidité ont publié leurs rapports annuels 2015. A la lecture de certains de ces rapports, l’élément le plus frappant est que le rendement du portefeuille de ces fonds de pensions et compagnies d’assurances sur l’année 2015 est soit négatif, et au mieux tourne autour de 2%. Il faut dire que l’époque des taux de rendement de 7 voire 10% semble révolue. Ces bas taux de rendement en 2015 s’expliquent principalement par les facteurs suivants : Suppression du taux plancher EUR/CHF, Introduction du taux d’intérêt négatif par la banque nationale suisse, Rendements très faibles voire négatifs des titres porteurs d’intérêts (obligations, prêts, etc.), Absence de contribution des placements en actions, Accroissement de la longévité des rentiers, Dévaluation de la monnaie chinoise suite aux mesures prises par la banque centrale chinoise pour...
Lire la suite
2831 Hits
0 commentaires

Les labels de certification peuvent-ils garantir un produit issu de productions exemptes du travail des enfants ?

Les labels de certification durable proposent de meilleures opportunités pour les agriculteurs et leurs familles en travaillant sur des questions complexes comme, entre autres, le changement climatique, le salaire minimum pour les travailleurs et une prévention contre le travail des enfants.  Pourtant une question se pose : est ce que les logos apposés sur les produits vendus en grande surface garantissent un produit sans travail des enfants ? Face à cette problématique les garanties sont impossibles mais les labels œuvrent pour éradiquer le travail des enfants.   Le travail des enfants est une réalité Personne ne veut imaginer qu’un enfant doive souffrir pour fabriquer des produits qu’il aime, mais malheureusement le travail des enfants est encore beaucoup trop commun. Selon l’Organisation Internationale du Travail (ILO), plus de 168 millions d’enfants dans le Monde travaillent, la plupart dans le secteur agricole. Bien que le travail des enfants soit aussi une problématique connue dans le...
Lire la suite
1699 Hits
0 commentaires

Le Nigéria à l’heure des choix difficiles face à la baisse des prix du pétrole

A quelques exceptions près, les investisseurs continuent de tourner le dos à l’économie nigériane, durement frappée, par la baisse des prix du pétrole, qui plombe ses revenus d’exportation, et détériore son taux de change sur le marché réel. Les chiffres du bureau nigérian des statistiques le démontrent, les Invesitssement Directs Etrangers ont chuté de 70% dans le pays, au cours du premier trimestre 2016. Par ailleurs, dans une note d’analyse publiée le 9 mai 2016, à l'attention des investisseurs du marché monétaire, la firme d’investissement Renaissance Capital a déconseillé l’achat des nairas, expliquant que cette monnaie était surévaluée d’environ 30%.   Une monnaie qui dégringole sur le marché réel La devise nigériane s’échange à 199 contre 1 $ sur le marché interbancaire, alors que da valeur réelle tourne autour de 300 contre 1 $. Cette situation continue d’accentuer la pression sur les investisseurs, qui sont de plus en plus nerveux. A...
Lire la suite
6878 Hits
0 commentaires

« L'avenir de l'Europe se joue au Sud »

En 1974, à l'ONU, Boumediene avait prévenu : « Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. » Avec les inconséquences de la politique occidentale vis-à-vis des pays arabes et le terrible réchauffement climatique prévisible en Méditerranée, le pire est devant nous. Ce ne sont pas des centaines de milliers de réfugiés qui vont affluer, mais bien des millions. L'Europe, trop longtemps absorbée par ses problèmes d'intégration interne et d'élargissement à l'Est, trop longtemps attirée par les marchés américains et chinois, n'a pas vu venir les menaces et les opportunités que constitue son Sud. Les menaces sont connues et les médias ferment l'horizon de la réflexion. Or les opportunités existent en grand nombre. La proximité et la complémentarité de nos économies européennes, arabes et africaines sont des atouts inestimables. Les pays du...
Lire la suite
2489 Hits
0 commentaires

Combattre la corruption en Afrique dans une bonne optique

La gouvernance et la corruption sont des questions à controverse qui revêtent une grande importance pour le développement durable. La promotion de la transformation structurelle requiert plus qu’une politique et une stratégie nationales pour opérer efficacement dans un monde de plus en plus globalisé. La mondialisation continue de modifier les trajectoires de croissance des pays, avec de graves conséquences pour les pauvres, notamment en affectant leur accès aux moyens de production et aux marchés. Les pays africains se doivent de traduire les possibilités offertes par la mondialisation en croissance inclusive, en réduction accrue de la pauvreté et en développement durable. Toutefois, l'intégration dans les marchés mondiaux comporte certains risques, les pays devenant plus sensibles aux tendances mondiales, par exemple les pratiques de corruption des sociétés multinationales et d'autres parties intéressées extérieures.   Un certain nombre d'indicateurs a été mis au point pour évaluer les niveaux de corruption en Afrique. Certaines de...
Lire la suite
1366 Hits
0 commentaires

Nigéria: le rêve serait-il en train de virer au cauchemar pour les investisseurs?

Elle peut sembler désormais loin, l'année 2014 au cours de laquelle une redéfinition de la base de calcul de son produit intérieur brut (PIB), a hissé le Nigéria au rang de première économie d'Afrique. Le pays avait de quoi séduire avec un marché de près de 175 millions de consommateurs potentiels, un PIB en hausse de 6,7% à 540 milliards $, un dynamisme effectif du marché des capitaux notamment du Nigerian Stock Exchange et surtout un prix du pétrole à des niveaux jamais atteint (+ de 120 $/baril). Les dernières nouvelles sur le pays sont désormais moins excitantes. Le Fonds Monétaire International (FMI) dans sa récente note d'analyse sur le pays, a indiqué que la croissance en 2015 a été de seulement 2,7%. Une situation qui, selon l’institution, a, au-delà de la situation macroéconomique, affecté les performances des entreprises, diminué la résilience du système bancaire et éloigné les espoirs de réduction du...
Lire la suite
11468 Hits
0 commentaires

Faillite présumée de la BIAC : une tempête dans un verre d’eau en RD Congo

Depuis quelques jours, la Banque Internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) semble dans la tourmente : retraits massifs, rumeurs d’éviction des cadres dirigeants, déchaînement médiatique, faillite présumée...  La deuxième institution bancaire du pays par deux communiqués de presse a tenu à rétablir, dans un langage d’initiés, sa vérité. Au-delà des chiffres et des statistiques, subsiste une vraie interrogation pour l’épargnant : la BIAC va-t-elle fermer ? Assurément non ! Retour sur une tempête dans un verre d’eau. Un contexte difficile, une économie congolaise résiliente La contraction de la demande chinoise en termes de matières premières et la chute des cours du pétrole ont contribué à la baisse des recettes liées aux exportations. Ce ralentissement de la croissance se traduit pour les Congolaises et les Congolais par une dépréciation du Franc congolais en comparaison du dollars et pour l’Etat congolais par une rupture des équilibres financiers. Cela s’est traduit concrètement pour l’Etat congolais par une perte...
Lire la suite
4952 Hits
0 commentaires

3 raisons de lire «Pour un Congo émergent»

S’il faut un lire un ouvrage politique en 2016, ce sera bien Pour un Congo émergent de Matata Ponyo Mapon. Fruit de la rencontre entre le Premier ministre de la République démocratique du Congo et d’une des meilleurs plumes de la presse congolaises, Kibambi Shintwa, ce livre entretien oscille entre le bilan d’un homme au service de l’Etat et ses perspectives pour un Congo sur la route du développement. Voici 3 raisons de lire Pour un Congo émergent.   Raison n°1 : un livre entretien accessible et concret Confessions d’un homme au cœur du pouvoir, support de communication aux réformes en cours, bilan provisoire de l’action gouvernementale, réaffirmation de la vision du Président de la République Joseph Kabila Kabange,.... ce livre entretien est sans conteste un peu de tout cela et voire plus. En 231 pages, le journaliste et le Premier ministre congolais discutent des enjeux de l’heure (croissance, développement socio-économique,...) mais...
Lire la suite
5394 Hits
0 commentaires

Enjeux et impacts de la réduction par Barclays de sa présence en Afrique

Sur le Johannesburg Stock Exchange, la tempête qui s’annonçait sur Barclays Africa Goup Limited semble se transformer en petite brise, depuis que Barclays Group Plc, son principal actionnaire avec 62,3% du capital a donné sa position finale quant à ses perspectives en Afrique. Les bons résultats en Rand sud-africain ont été suffisamment satisfaisants pour stimuler l’engouement des investisseurs. Après avoir chuté de 6% lundi 29 février 2016, le titre a d’abord gagné 4,8% le mardi suivant et a terminé la journée de mercredi sur une progression de 3,9%, avec une amélioration des ordres d’achat. Ce revirement des investisseurs n’a pas de quoi surprendre. Les résultats financiers du groupe sont plutôt bons. Peu de gens en ont parlé parce que concentrés sur l’annonce du repli du groupe parent. Pourtant, Barclays Africa qui regroupe 12 pays en Afrique, hormis l’Egypte et le Zimbabwe,  est resté assez solide sur ses marchés. Son bénéfice d’exploitation...
Lire la suite
9075 Hits
0 commentaires

Comprendre les décisions prises par la BRVM relativement au flottant des entreprises cotées

La BRVM a pris deux décisions le 31 décembre 2015. L’une est relative au niveau du flottant et la seconde concerne le volume minimum de titres composant ce flottant. Comment peut-on comprendre ces deux mesures et quels en seront les impacts sur les sociétés cotées à la BRVM ?   QUE SIGNIFIE LE TERME « FLOTTANT ». Le capital des sociétés cotées en bourse peut être subdivisé en trois parties. La première partie, détenue par les actionnaires historiques est généralement la plus importante. (Exemple France TELECOM détient 42% du capital de SONATEL). La seconde partie est détenue par des investisseurs privés ou des Etats (L’Etat sénégalais et le personnel de la SONATEL se partagent 33% du capital de ladite société). La dernière partie qui est disponible sur le marché financier pour tous les investisseurs de la BRVM est appelée « flottant ». (Elle représente 25% du capital de la SONATEL)   COMMENT COMPRENDRE CES DEUX DECISIONS ?...
Lire la suite
12350 Hits
0 commentaires

Les conflits naissent des inégalités et de l’exclusion

Par Carlos Lopes, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique (CEA)   Pendant un temps, notre enthousiasme face aux bons résultats économiques du continent a eu un effet contagieux à l’origine d’une certaine paresse chez nombre d’entre nous. C’était comme si la voie vers un nouveau statut du continent était toute tracée, même si nous étions quand même tous occupés par l’adoption de nombreux cadres et stratégies, centrés sur la nécessité d’une réelle transformation structurelle. Malheureusement, il est temps de revenir à la réalité. La résurgence de conflits, associée à la chute de la demande et des cours des produits de base, dont le pétrole, la forte volatilité des devises, la hausse des taux d’intérêt et l’essoufflement de locomotives économiques clefs, ainsi que le retour dévastateur du phénomène détesté d’El Niño, domine une fois de plus le discours sur l’Afrique. Tâchons de mettre les choses au point.   Les...
Lire la suite
7130 Hits
0 commentaires

CEMAC : s’adapter à un double choc et à une nouvelle réalité mondiale

La CEMAC est l’un des groupements régionaux les plus importants d’Afrique. Vos pays constituent pour ainsi dire le «cœur de l’Afrique». Le devenir du continent est intimement lié à celui de votre région. Durant ces dernières années, à l’instar du reste de l’Afrique subsaharienne, la région a enregistré une croissance robuste dans un contexte de stabilité macroéconomique. La marée montante des cours du pétrole a dopé l’activité et propulsé l’investissement dans les infrastructures, dont les pays avaient tant besoin. Aujourd’hui cette marée se retire, sans doute pour longtemps. Par ailleurs, les perturbations de nature sécuritaire pèsent lourdement, bien entendu sur l’activité économique et les ressources budgétaires, mais aussi sur le vécu quotidien. Pour avoir été à Paris durant les attentats de novembre, je ne connais que trop les souffrances que le terrorisme peut infliger. À l’évidence, l’effondrement des prix du pétrole s’impose à la CEMAC comme une nouvelle réalité. Notre table...
Lire la suite
10225 Hits
0 commentaires

L’avenir économique de la Tunisie est en Afrique

À la croisée des chemins au plan politique, la Tunisie doit également changer de stratégie au plan économique et se tourner davantage vers l’Afrique. Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), nous livre son regard.   Suite aux attentats des derniers mois, la Banque centrale de Tunisie a revu ses estimations de croissance pour le pays ; elle serait limitée à 1 % en 2015. Ce ralentisse­ment provient d’une part de la conjoncture sécuritaire, mais de manière plus structurelle de l’atonie de la demande extérieure adressée à la Tunisie, dont 64 % des échanges commerciaux se réalisent avec l’Union européenne (UE).   À partir des années 1980, la Tunisie a cherché à s’intégrer au marché et aux chaînes de valeur européens, afin d’attirer les industries textiles, mécaniques, automobiles, plasturgiques et aéronautiques. La stratégie était basée sur une croissance soutenue en Europe et la compétitivité basée sur sa...
Lire la suite
18627 Hits
0 commentaires

Le Cameroun et son budget

Le Gouvernement du Cameroun a présenté un projet de budget de 4249,8 Milliards FCFA pour 2016, soit une augmentation de 503,2 Milliards en valeur absolue et 11,5% en valeur relative par rapport à l’année précédente. Cette annonce a suscité des réactions négatives pour des raisons variées. Tout d’abord, l’augmentation paraît excessive quand on se réfère à une récente recommandation émise par le FMI appelant le Cameroun à des budgets plus réalistes. Sur le plan anatomique, certaines voix ont regretté l’absence des rubriques budgétaires spécifiques à la lutte contre Boko Haram. Quoique ces préoccupations soient importantes en elles-mêmes et permettent de se faire une première opinion sur le budget, elles ne sont pas suffisamment dirimantes pour le disqualifier dans l’absolu. A mon sens, le problème essentiel n’est pas dans ce que le Gouvernement annonce qu’il va faire du budget 2016, mais dans ce qu’il a annoncé lors des budgets précédents et qu’il...
Lire la suite
17158 Hits
0 commentaires

Avis d'expert Finance

No post has been created yet.

Avis d'expert Télécom

No post has been created yet.

Avis d'expert Agro

No post has been created yet.

Avis d'expert Mines

No post has been created yet.

Avis d'expert Comm

RD Congo - politique 2.0 (première partie): et vint Twitter...

Madimba KADIMA-NZUJI, PhD, Directeur des relations publiques NNK Groupe

Facebook est depuis longtemps un des espaces d’expression de ceux qui s’intéressent à la vie politique congolaise : du grand public aux hommes po...

Avis d'expert Droits

No post has been created yet.

Avis d'expert Energie

No post has been created yet.