Tchad : vers une loi protégeant les droits des veuves

(Agence Ecofin) - La cause des veuves tchadiennes, régulièrement expulsées de leurs domiciles conjugaux suite au décès de leurs maris, vient de recevoir un soutien de taille en la personne de la Première dame du pays.

Hinda Déby (photo) a, en effet, demandé au ministre en charge de la Justice et des Droits humains, et au ministre de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale, d’initier un projet de loi afin de proscrire cette pratique. 

« Nombre de veuves souffrent dans le silence et l’indifférence totale et vivent dans une situation infernale après la disparition de leurs époux. La lutte pour la promotion et la défense des droits des veuves doit concerner toute la société. Cette protection doit toucher la matière successorale et tous les droits qui concourent à l’épanouissement de la veuve.», a notamment déclaré la Première dame, selon des propos rapportés par le site d’information Alwihda.

Hinda Déby, qui s’exprimait à l’occasion de la Journée mondiale de la veuve, a rappelé que « célébrer les veuves et leur apporter le soutien nécessaire est un devoir moral qui s’impose à toute la société ». 

Player


Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits