Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Guinée : un ingénieur d’Orange porté disparu

  • Date de création: 21 octobre 2013 12:03

(Agence Ecofin) - Depuis le 27 septembre dernier, Amara Baldé (photo), ingénieur NSS de la société de téléphonie mobile Orange est porté disparu. Accusé, comme Hadja Oumou Banouna Diallo, de sabotage de réseau lors de la grève qui a secoué l’entreprise en septembre dernier, les deux personnes avaient été interpellées par des hommes se réclamant de la la Direction de la police judiciaire (DPJ), le 27 septembre. Alors que sa collègue et co-accusée a été déférée devant un juge d’instruction du tribunal de première instance de Kaloum, Amara Baldé demeure introuvable.

Inquiets du sort réservé à leur fils, les parents du disparu ont saisi les organisations de défense des droits de l’homme. Ils ont révélé que l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Arpt) a découvert un numéro de téléphone par lequel des menaces de mort ont été servies à leur fils. Mais l’Arpt a refusé de démasquer ce numéro sans l’aval de son propriétaire.

Orange Guinée est au cœur d’un mouvement de revendication de meilleures conditions de travail des employés depuis le mois de septembre dernier. Malgré les multiples réunions entre la direction générale d’Orange, les syndicats, l’Artp, aucune solution n’a jusque-là été trouvée. Dans ce climat de mécontentement, accentué par la disparation et les déboires judiciaires de leurs collègues, le site d’informations Guinée News annonce qu’une grève dans tout le secteur des télécommunications en Guinée est en vue.

Lire aussi 

08/10/2013 Les travailleurs d’Orange Guinée demeurent mobilisés dans la revendication

19/09/2013 Guinée : les employés d’Orange en grève

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits