Cameroun : l’exploitant minier Metalicon suspendu d’activités pour 6 mois, pour non-respect du cahier des charges  

(Agence Ecofin) - En septembre dernier, le ministre camerounais des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Ngwaboubou (photo), a décidé de suspendre les activités de la société minière Metalicon, pour une durée de 6 mois. 

Officiellement, apprend-on, cette entreprise minière n’a pas rempli son cahier des charges. Par exemple, soulignent nos sources, elle n’a pas refermé les trous creusés lors de ses activités d’exploration dans la localité de Kambélé, dans la région de l’Est. Cette négligence aurait causé la mort d’un jeune artisan minier, des suites d’une noyade, le 3 septembre dernier. 

Ce n’est pas le premier drame de ce type qui survient dans cette localité minière. En juin 2016, quatre personnes, dont un nourrisson et sa mère, avaient déjà été noyées dans des mines artisanales non restaurées après exploitation. 

En plus de la non-restauration des mines artisanales, les exploitants miniers de la région de l’Est du Cameroun brillent également par une dissimulation des quantités de minerais prélevées, afin de minorer la quote-part à verser à l’Etat, au titre de la taxe ad valorem, révèlent plusieurs rapports officiels.

BRM 

Lire aussi:

05-07-2016 - Le secteur minier camerounais a rapporté « seulement » 4 milliards de FCFA entre 2009 et 2014

27-06-2016 - En un mois, quatre personnes ont péri dans des mines artisanales non restaurées à l’Est-Cameroun

Player


Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits