L'African Business Lawyers’ Club à la conquête du consommateur africain

(Agence Ecofin) - L'African Business Lawyers’ Club (ABLC), en partenariat avec Medef International et Deloitte, organise la quatrième édition de sa conférence annuelle le 18 juin prochain au siège du Medef. Cette année, le thème sera : « Biens de consommation en Afrique : satisfaire les besoins d’une classe moyenne émergente ». « La conquête du consommateur africain présente de nombreuses opportunités d’affaires mais également des défis car elle nécessite notamment de repenser les modèles existants, explique Marilia Mayaki Hamar (photo), présidente de l’ABLC. Nouvelles méthodes d’accès au marché, essor du e-commerce et projets de développement de centres commerciaux constituent autant de domaines dans lesquels les entreprises vont devoir faire preuve de toujours plus de créativité ».

L’essor des classes moyennes en Afrique annonce des changements structurels pour les économies du continent. En 2011, la Banque africaine de développement estimait que 300 millions de personnes faisaient partie de la classe moyenne en se basant sur un revenu compris entre 2 et 20 dollars par jour.  Selon Deloitte, la consommation des ménages a augmenté de 10,7% par an entre 2000 et 2012. L’émergence d’une nouvelle classe de consommateurs s’accompagnera de nouvelles habitudes de consommation qui représentent autant d’opportunités d’affaires pour les entreprises.

Plusieurs invités, choisis pour leur expertise des différents aspects de la chaîne de valeur de l’industrie des biens de consommation, viendront aider à identifier les facteurs clés qui permettront de pénétrer durablement ces nouveaux marchés. Parmi eux, Stéphane Rimbeuf, associé du cabinet Deloitte, Grégory Quérel, PDG de Necotrans, Richard Bielle, PDG de CFAO, Pierre-André Terrisse, Directeur général Afrique de Danone, Florence de Bigault, directrice du développement chez Ipsos, Adema Sangale, directeur général pour l’Afrique de l’Est chezProcter & Gamble ou encore Laurent Demey, CEO du capital-investisseur Amethis Finance.

Une première session permettra de dresser un portrait de ces classes moyennes et de décrypter leurs pratiques de consommation. Une deuxième table-ronde définira les opportunités d’affaires dans le secteur tandis qu’un dernier rendez-vous abordera les facteurs clés qui permettront de soutenir la consommation en Afrique. « Le thème des biens de consommation a tout particulièrement retenu notre attention alors que nous sommes en pleine expansion dans ce domaine via notre partenariat avec Carrefour, déclare Richard Bielle, PDG de CFAO. Nous sommes ravis de venir partager notre expertise du consommateur africain, forgée par plus d’un siècle de présence sur le continent ».

À propos de l’ABLC

Créé en mai 2011 sous forme d’association loi 1901, l’African Business Lawyers’ Club (ABLC) est un club réunissant de jeunes professionnels du droit des affaires. Fort de 72 membres exerçant sur les quatre continents et représentant plus de 20 nationalités, l’ABLC s’attache à promouvoir la richesse et l’actualité de la vie des affaires en Afrique à travers quatre axes : la formation interne de ses membres à la pratique des affaires en Afrique, la formation externe à l’attention des étudiants et professionnels établis en Afrique, la sensibilisation des investisseurs intéressés par l’Afrique sur la richesse et la qualité de l’environnement des affaires du continent et, enfin, la sensibilisation des différentes parties prenantes sur la nécessité de s’adapter aux standards internationaux.Cette quatrième édition de la conférence annuelle de l’ABLC est organisée en partenariat avec Medef International, le Groupe Azalaï Hotels, Deloitte, DLA Piper France LLP, Clifford Chance, Herbert Smith Freehills Paris LLP, White & Case (Paris) LLP, 35°N, etc.

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits