Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

Avec le rachat de Bibiani, Asante Gold prépare son entrée dans le cercle des producteurs d’or au Ghana

Avec le rachat de Bibiani, Asante Gold prépare son entrée dans le cercle des producteurs d’or au Ghana
  • Date de création: 10 septembre 2021 17:19

(Agence Ecofin) - Le 19 août dernier, Asante Gold a bouclé officiellement le rachat de la mine d’or ghanéenne Bibiani auprès de l’australien Resolute Mining. Avec cette acquisition estimée à 90 millions $, la junior minière canadienne a certes élargi son empreinte sur les gisements d’or du pays, mais Asante s’est surtout donné une chance d’atteindre le statut de producteur d’or, elle qui est active dans l’exploration au Ghana depuis une dizaine d’années.

Bibiani, un géant endormi

Le prix d’acquisition relativement modeste de Bibiani ne rend pas vraiment honneur à la mine. En décembre dernier par exemple, le chinois Chifeng Gold avait proposé 15 millions $ de plus que le montant accepté en août 2021 par Resolute, mais le deal a capoté au dernier moment, en mars dernier. Moins de six mois auront néanmoins suffi pour qu’un autre acheteur se présente, témoin s’il en ait besoin de l’attractivité de ce projet longtemps négligé par son ancien propriétaire.

Située dans une juridiction appréciée des investisseurs miniers, Bibiani est un actif qui a connu de beaux jours par le passé et qui a encore beaucoup à offrir. Exploitée depuis la première moitié du 20e siècle, la mine d’or a produit plus de 4 millions d’onces, contribuant à consolider la réputation acquise par le Ghana au fil des décennies, celle d’être la « côte de l’or » ou Gold Coast. Asante entend faire revivre cet héritage et les données disponibles sur ce géant endormi confortent la société dans son ambition.

Exploitée depuis la première moitié du 20e siècle, la mine d’or a produit plus de 4 millions d’onces, contribuant à consolider la réputation acquise par le Ghana au fil des décennies, celle d’être la « côte de l’or » ou Gold Coast. 

Bibiani est en régime de maintenance et entretien depuis l’acquisition du projet en 2014 par Resolute, mais la compagnie australienne y a néanmoins mené quelques campagnes d’exploration. Ainsi, 50 000 mètres de forage sur quatre ans auront suffi pour annoncer en 2018 une estimation de ressources minérales actualisées. Le projet hébergerait 27,7 millions de tonnes titrant 3,6 g/t d’or pour 2,5 millions d’onces. Asante a par ailleurs « reconnu des possibilités d'exploration supplémentaires, tant à proximité de la surface que des cibles souterraines », par la voix de son PDG Douglas MacQuarrie.

1 bibianiBibiani est en régime de maintenance et entretien depuis l’acquisition du projet en 2014 par Resolute.

Notons enfin que, selon l’étude de faisabilité publiée également en 2018 par Resolute, Bibiani est capable de produire 100 000 onces d’or sur une durée de vie de 10 ans.

Un climat favorable pour Asante

L’acquisition du projet Bibiani intervient dans un contexte où les investisseurs sont à l’affût d’opportunités dans le secteur aurifère, notamment en Afrique de l’Ouest. Sous l’impulsion donnée par le rallye historique du métal jaune l’année dernière (les prix ont monté jusqu’à 2000 $ l’once en août 2020 et se négocient à environ 1800 $ actuellement), les sociétés actives dans l’exploration aurifère bénéficient en effet d’une visibilité accrue. Ces derniers mois, plusieurs compagnies ont ainsi obtenu des millions de dollars sur les marchés, afin de financer le développement de leurs différents projets.

C’est donc sans surprise que, pour financer l’opération Bibiani, Asante a eu recours à du financement extérieur. Des investisseurs ont en effet accepté de souscrire les actions de la société et celle-ci a pu lever 74,6 millions $, moins de deux semaines après l’annonce de la transaction conclue avec Resolute le 4 août. Notons que deux sociétés émiraties font partie des investisseurs entrés au capital d’Asante Gold à l’occasion de l’acquisition de Bibiani, en l’occurrence Fujairah Holdings Emiral Resources.

Notons que deux sociétés émiraties font partie des investisseurs entrés au capital d’Asante Gold à l’occasion de l’acquisition de Bibiani, en l’occurrence Fujairah Holdings Emiral Resources.

Cette dernière, propriété de l’homme d’affaire russe Boris Ivanov est déjà présente dans le secteur minier au Burkina Faso, en Mauritanie et au Soudan. Elle a acquis 19,9% d’intérêts dans la junior minière canadienne et entend participer activement au développement de Bibiani.

Le soutien d’investisseurs de cette importance n’est néanmoins pas le seul indicateur qui invite à l’optimise à propos de la relance de l’exploitation d’or à Bibiani. Asante Gold bénéficie également de l’appui du gouvernement ghanéen. C’est un élément tout sauf anodin quand on sait comment les autorités ont bloqué il y a quelques mois le rachat du même projet par une autre compagnie.

2 asanteEncouragée par l’État ghanéen et le marché, Asante compte bien relancer Bibiani rapidement.

En décembre 2020, Resolute avait conclu un accord avec le groupe chinois Chifeng Jilong Gold Mining pour lui céder Bibiani. Seulement, à la veille du transfert de propriété entre les deux parties, la société australienne a annoncé le 24 mars la résiliation « inattendue » de son bail minier par le gouvernement. L’hypothèse que nous avions alors avancée, d’une opposition des autorités à la transaction négociée avec Chifeng Gold, s’était confirmée quelques jours plus tard. Entrée en discussions avec l’honorable Samuel A. Jinapor, ministre des Terres et des Ressources naturelles, Resolute a en effet appris l’opposition expresse d’Accra à cette prise de contrôle chinoise. Avec le rachat à la même époque de Cardinal Resources et du prometteur projet aurifère Namdini par Shandong Gold, les autorités ne souhaitaient sans doute pas voir des entités de l’empire du Milieu s’emparer ainsi de deux projets d’envergure en si peu de temps. Chifeng Jilong jettera finalement l’éponge, laissant une voie royale désormais empruntée par Asante, avec la bénédiction d’Accra

Avec le rachat à la même époque de Cardinal Resources et du prometteur projet aurifère Namdini par Shandong Gold, les autorités ne souhaitaient sans doute pas voir des entités de l’empire du Milieu s’emparer ainsi de deux projets d’envergure en si peu de temps.

« Je salue l'approche récente de Résolute et d'Asante dans leurs relations avec le ministère des Terres et des Ressources naturelles et je suis heureux de soutenir la transition de la propriété de Bibiani à Asante », dira satisfait, le ministre Jinapor, au moment de l’annonce de la transaction.

Stimuler la production d’or et l’économie du Ghana

Encouragée par l’État ghanéen et le marché, Asante compte bien relancer Bibiani rapidement. Elle a déjà annoncé, dans un communiqué publié le 7 septembre, l’attribution d’un contrat EPCM (Ingénierie, Approvisionnement et Gestion de la construction) à la société locale Harlequin International. Celle-ci sera chargée de la réhabilitation de l’usine de Bibiani d’une capacité de traitement annuel de 3 millions de tonnes. Les travaux seront exécutés dans un délai de 9 mois et emploieront jusqu’à 300 travailleurs, essentiellement de la main-d’œuvre locale.

Dans l’optique de recourir à la compétence locale, notons que la junior minière a aussi engagé Walter Agbey comme chef de l’équipe métallurgique. Il dispose, apprend-on, d’un atout de choix, celui d’avoir travaillé sur la construction de l’usine de traitement qu’Asante veut rénover.

En plus donc de représenter une opportunité pour le Ghana d’augmenter de quelques tonnes sa production annuelle au cours de la décennie, la reprise de la production à Bibiani stimulera l’économie du pays en créant des emplois.

Pour Asante Gold qui compte produire le premier lingot d’or l’année prochaine, Bibiani est la porte d’entrée dans le cercle des producteurs ghanéens d’or. Si elle réussit, la junior minière ne devrait pas rester longtemps une productrice à un seul actif dans le pays, puisqu’elle y possède plusieurs autres projets à différents stades de développement. Kubi Gold Mine par exemple, actif phare de la société jusqu’au rachat de Bibiani, héberge plus de 300 000 onces d’or, selon une estimation SEDAR de 2014. Avec une cotation prévue prochainement sur la bourse locale (Ghana Stock Exchange), Asante Gold est sur le point de devenir l’une de ces compagnies qui « comptent », dans le secteur aurifère ghanéen.

Emiliano Tossou

 Emiliano



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

La Zone économique spéciale du Gabon devient la première zone industrielle certifiée neutre en carbone au monde

Le Zimbabwe revoit à la hausse son ambition de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d'ici 2030

Côte d'Ivoire : le gouvernement veut relancer les activités de la plus vieille usine de textiles d'Afrique de l'Ouest

Nigeria : malgré le soutien de la communauté internationale, le secteur des entreprises a été impacté par la covid-19

 
FINANCE

BluePeak annonce la clôture initiale à 115 millions $ de son fonds centré sur les PME en Afrique

Nigeria : la fintech InfiBranches lève 2 millions $ pour accroître son offre de services financiers

Favoriser les envois de fonds numériques aux migrants via les canaux formels (MSC)

Maroc : le chiffre d’affaires de l’assureur AtlantaSanad a progressé de 4,6 % au premier semestre 2021

 
AGRO

Tanzanie : Serengeti Breweries lance sa première usine de production de spiritueux

L’atteinte de « la faim zéro » d’ici 2030 pourrait nécessiter 40 à 50 milliards $ d’investissements par an (FAO)

Kenya : les fabricants d’aliments pour animaux veulent importer le maïs jaune transgénique sans droits de douane

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro

 
ELECTRICITE

Burundi : la BAD finance un projet d’accès à l’énergie à hauteur de 29 millions $

Nigeria : le Parlement approuve un projet de loi sur la réforme du secteur électrique

Zola Electric lève 90 millions $ pour développer de nouvelles technologies d’accès à l’énergie

Maroc : mise en service imminente de la 1ère centrale photovoltaïque flottante du continent à Sidi Slimane

 
HYDROCARBURES

Sénégal : TMC choisi pour fournir le système d’air comprimé marin du FPSO de Sangomar

Angola : démarrage de la production pétrolière sur le projet Cabaça North, dans le bloc 15/06

Afrique du Sud : Sasol veut devenir le premier producteur d’hydrogène vert en Afrique australe

Tanzanie : Aminex attribue un contrat d’acquisition sismique 3D à Africa Geophysical Services

 
TELECOM

Ouverture de la 3ème édition de la Huawei ICT Competition Sénégal 2021 avec le MESRI, le MENT, l’ADIE, la Sonatel et Expresso

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms

Nigeria : le ministère des Communications et de l’Economie numérique annonce le déploiement de la 5G en janvier 2022

Huawei Connect 2021 : les perspectives du Groupe dans une Afrique post Covid- 19

 
TRANSPORT

Air Seychelles Cargo et Mahe Shipping Company réalisent avec succès le premier transbordement mer-air de l’archipel

Bolloré Transport & Logistics élue « meilleur fournisseur régional de services logistiques » aux East Africa Maritime Awards

Ethiopian Airlines, le plus grand opérateur africain du Dash 8-400, acquiert son 32e appareil du type

Pour prévenir les accidents routiers, le Cameroun lance un projet de gestion et de suivi du transport interurbain

 
ENTREPRENDRE

Un vélo pour produire de l’électricité, l’idée de Bongajum Lesley Ndzi

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Nigeria : finalement MultiChoice a versé 19,4 millions USD de caution au fisc en attendant la décision du tribunal

Les groupes CANAL+ et Editis lancent Nathan TV: en route pour l'école !

Kenya : le régulateur interdit un documentaire gay, le qualifiant « d'affront à la Constitution »

En Somalie, après 30 ans de léthargie, l’audiovisuel et le cinéma tentent une réanimation

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Les réserves d’or des pays africains (Janvier 2021)

InfographieMines reserves or afrique