How Africa Tweet : des indicateurs pour comprendre les influenceurs du réseau social Twitter en Afrique

(Ecofin Hebdo) - La quatrième étude «How Africa Tweets» publié par l’agence Portland Communications, a révélé que les gouvernements africains ne sont pas à l'abri des problèmes mondiaux tels que les fausses nouvelles, l’émergence des robots et l'influence extérieure sur les élections.

Le rapport est le premier à identifier et analyser quels sont les profils des personnes ayant animé les conversations sur Twitter en Afrique durant les élections de l'année 2017. Il en ressort que 53% des principales voix sur Twitter autour de dix élections sur le continent au cours de l'année écoulée venaient de l'extérieur du pays où les élections étaient contestées.

L’étude démontre aussi, que les gens continuent de rechercher les voix en lesquelles ils ont confiance, les journalistes établis et les organes de presse se classant régulièrement parmi les trois principaux influenceurs à travers toutes les élections.

Portland Communications est une agence de consultations politiques et de relations publiques, fondée par Tim Allan, un ancien conseiller de l’ex-premier ministre Tony Blair. Elle a depuis lors été rachetée par Omnicom, un groupe de communication américain très influent, qui compte 5000 client dans le monde.

 

Les secteurs de l'Agence

● GESTION PUBLIQUE

● Finance

● Agro

● ELECTRICITE

● Mines

● Hydrocarbures

● TIC & Télécom

● Comm