Ouganda : des investisseurs chinois désirent reprendre la compagnie nationale de distribution pour 3 milliards $

Ouganda : des investisseurs chinois désirent reprendre la compagnie nationale de distribution pour 3 milliards $

(Agence Ecofin) - Une proposition faite par des investisseurs chinois de reprendre l’Umeme, la compagnie en charge de la distribution et de la transmission électrique en Ouganda, inquiète Selestino Babungi (photo), le directeur exécutif de l’institution ainsi que ses actionnaires.

En effet, au lieu de passer par le circuit habituel qui est la prise de parts au sein de la société via l’acquisition de parts en bourse, la China Electric Power Equipement and Technology Company a, tout  simplement, proposé au gouvernement de reprendre le contrôle de l’entreprise contre un investissement de 3 milliards $.

Elle promet de résoudre le problème de fiabilité et de qualité de l’énergie fournie par le réseau électrique national, en investissant dans les technologies de réseau intelligent.

En 2005, la compagnie avait été mise en concession, avec pour objectif d’obtenir des capitaux des investisseurs privés et de les réinjecter pour améliorer la fourniture électrique et diminuer le coût de l’énergie pour les utilisateurs finaux.

Cependant, ce changement n’a pas porté ses fruits et en mars 2018, le président a ordonné que la concession qui devrait prendre fin en 2025, soit suspendue.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité