Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

RD Congo : la Gécamines veut redevenir « un grand acteur minier international »

  • Date de création: 09 août 2016 11:47

(Agence Ecofin) - « Permettre à la société de se remettre sur la voie de son redressement et de générer des ressources pour son développement industriel et social », tel est le but du nouveau programme de production et d’investissement de la Gécamines. Le président du conseil d’administration, Albert Yuma Mulimbi (photo), s’est adressé personnellement aux employés pour leur présenter ledit  programme et solliciter leur plein engagement pour sa réalisation.

24 mois pour produire 74 000 tonnes de cathodes de cuivre

Pour concevoir ce nouveau programme de relance qui couvrira les deux prochaines années, la Gécamines a au préalable réalisé l’audit de ses Groupes Centre et Ouest. Suite à cet audit, la société a décidé de se focaliser uniquement sur les filières de production réellement profitables, l’objectif à terme étant la production de 74 000 tonnes de cathodes de cuivre.

Les filières en question sont les mines de Kamfundwa et Kamantanda (au Groupe Centre) qui assureront à elles seules l’objectif de production. Un apport supplémentaire est attendu de la part de la troisième filière retenue au Groupe Ouest, qui ne démarrera qu’après la détermination du potentiel et du procédé de valorisation  des minerais contenus dans les rejets de Kingamyambo.

Un opérateur extérieur pour développer la mine Kamfundwa

La Gécamines veut concentrer l’essentiel de ses ressources sur cette filière durant les 24 prochains mois. Elle a donc décidé de confier, pour une période, l’entière gestion de la mine à un opérateur minier extérieur, « à la réputation établie et aux résultats connus de tous », afin d’atteindre en temps voulu ses objectifs de production importants. La société a mis en place, pour la période durant laquelle la filière sera gérée par cet opérateur extérieur, un comité de pilotage qu’elle préside et qui comprend un représentant de ses deux partenaires sur le projet, Scorpion et Miri. Ledit comité aura pour rôle d’assurer les bonnes relations entre les partenaires et le suivi du projet.

A Kamantanda, la société veut atteindre une production annuelle de 24 000 tonnes

Sur sa filière Kamantanda (comprenant notamment l’installation Grand Heap de Panda et les usines de Shituru), la Gécamines compte réaliser un certain nombre d’actions dans le cadre de son programme. Si à court terme, l’objectif est d’atteindre une production annuelle de 24 000 tonnes grâce à l’installation d’une ligne électrique et d’un concasseur, la société prévoit lancer une campagne de prospection dans le but de préciser le potentiel de la mine.

En outre, elle a entrepris une étude technique et économique sur les teneurs de minerais pour déterminer la meilleure configuration possible du Grand Heap. Sur cette usine, la mise en service opérationnelle pourrait être envisagée, apprend-on, au quatrième trimestre de cette année, si un certain nombre de travaux de réparation des dommages causés par la pluie sont réalisés. La société prévoit d’atteindre l’étape de production commerciale au plus tard en 2017.

Le Groupe Ouest, fleuron de la Gécamines

Même si son apport n’est pas indispensable pour atteindre l’objectif de 74 000 tonnes, la société compte bien faire du Groupe Ouest son principal atout d’avenir, notamment avec l’usine de Deziwa d’une capacité de 80 000 tonnes par an. Pour l’instant, les actions prévues sur le groupe dans le cadre du programme, concernent la certification des rejets de Kingamyambo (résultats attendus bientôt), de Potopoto et d’UCK Zinc (qui débuteront en août). L’objectif est de connaitre avec précision les réserves du Groupe Ouest et d’ «envisager avec sérénité leur valorisation ».

Après six années d’échecs des tentatives continuelles de relance, la Gécamines compte bien se donner tous les moyens de réussir son programme de production, et de redevenir un grand acteur minier international. Elle espère pour cela pouvoir s’appuyer sur le dynamisme et l’engagement de ses employés.

Louis-Nino Kansoun


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

On saura le 2 juillet prochain qui supplantera Bolloré dans la gestion du terminal à conteneurs au port de Douala

Namibie: le gouvernement souhaite attirer 1 milliard $ d'investissements dans le pays, d'ici à 2021

Burkina Faso: le gouvernement va lancer un vaste programme de 309 millions $ pour réhabiliter ses axes routiers

Afrique-USA: Donald Trump veut doubler les échanges commerciaux bilatéraux avec le continent d'ici les prochaines années  

 
FINANCE

Le groupe Cofina annonce des résultats 2018 en forte hausse

Ethiopian Airlines et Asky Airlines annoncent des vols directs entre Johannesbourg et Libreville, Douala, Lagos et Lomé

Nigeria : les banques contraintes de réinventer l’activité de crédit, au risque de connaître des baisses sur leurs bénéfices

Entrée confirmée pour le Commonwealth Development Corporation au Capital de BMCE Bank of Africa

 
AGRO

L’UE exige une consultation avec l’Union douanière d’Afrique australe sur le commerce de volaille

Ghana : le prix d’achat du cacao restera inchangé durant la campagne intermédiaire 2018/2019

Tanzanie : les devises d’exportation de noix de cajou ont chuté à 196,5 millions $ en 2018

Mali : un projet d’inclusion des filières agricoles pour bancariser plus de 440 000 petits producteurs

 
ELECTRICITE

Energies renouvelables : 288,9 milliards $ investis en 2018, soit le triple du capital consacré au charbon et au gaz

Ghana : la distribution électrique sera ouverte au secteur privé dès 2023  

Rwanda : l’allemand NOTS injecte 70 millions $ dans une usine d’installations solaires domestiques

Le solaire et l’éolien fourniront 50% de notre électricité, d’ici à 2050, selon BloombergNEF

 
HYDROCARBURES

Les sociétés publiques chinoises du pétrole auront le 4e plus gros CAPEX dans le secteur pétrolier africain entre 2019 et 2023

Engie lance un emprunt obligataire de 1,7 milliard de dollars

Mozambique : la décision finale d’investissement sur le plus grand projet de GNL du pays a été prise

Congo : un rapport de Havoc confirme l’excellente qualité du réservoir du puits TLP-103C sur Tilapia

 
TELECOM

Le Bénin confie à l’A4AI, l’étude sur l’amélioration de l’accès aux communications électroniques et de la poste dans le pays

Egypte : la contribution des TIC au PIB est passée de 15 à 18 % durant les neuf derniers mois 

Une délégation d’entreprises congolaises en mission de prospection dans le numérique en France

Nigeria: l’ultimatum de 30 jours servi aux opérateurs pour régulariser leurs tours télécoms illégales, a expiré

 
FORMATION

L’École de Design de Nantes Atlantique va ouvrir au Bénin un campus spécialisé en design numérique, ouvert à toute l’Afrique

La coopération franco-allemande lance un appel à candidatures pour la formation de Jeunes Entrepreneurs ouest africains

France Université Numérique propose une formation certifiante en ligne sur l’urbanisme durable

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

 
COMM

Les Marocains de RAPP désignés agence de communication africaine de l’année à l’African Cristal media & advertising summit

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines