Coton : une bonne année en perspective pour les producteurs africains

Coton : une bonne année en perspective pour les producteurs africains

(Agence Ecofin) - Les producteurs de coton africains pourront encore une fois se frotter les mains après une saison 2017/2018 satisfaisante en matière de revenus. En effet, alors que la production mondiale devrait diminuer de 3%, en Afrique, elle connaitra une hausse de 11,4% au cours de la saison 2018/2019.

Cette baisse de production mondiale est imputable à la Chine qui a vendu 2 millions de tonnes de fibres de mars à août 2018, réduisant les stocks à environ 8,6 Mt, explique le Comité consultatif international du coton (CCIC) dans un communiqué.

Selon l’institution, si rien n’est fait, le stock chinois pourrait encore baisser de 23%.

En Afrique, la hausse de production sera portée par le Mali qui a augmenté de 3,5% la superficie de ses terres emblavées et par le Burkina Faso qui devrait produire environ 1 500 000 balles.

En plus de cette alléchante perspective d’exportation, les prix du coton ont été revus de 87 cents à 88 cents la livre à cause de la baisse de la production mondiale.

Rappelons que cette prévision suit une saison 2017/2018 tout aussi fructueuse pour les producteurs africains. « Les producteurs n’ont jamais été en danger de vendre à perte. Pour la récolte 2017/18, nous avons tourné dans une zone de profit »,  a confié  Curt Arbenz  vice-président de la société de négoce Paul Reinhart à CommodAfrica


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro