Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années
  • Date de création: 18 octobre 2019 15:14

(Agence Ecofin) - La gestion des dépenses de personnel dans le secteur public camerounais continuera d'être une source de préoccupation au cours des cinq prochaines années, a appris l'Agence Ecofin d'un document publié par le ministère des Finances. Malgré l'initiative d'épuration qui s'est déroulée dès le début d'année avec la suspension de paiement de plusieurs fonctionnaires jugés fictifs, le problème qui est plus profond est loin de se résoudre.

Dès 2016, l’ensemble des dépenses de personnel représentait déjà 41,3% des recettes fiscales. Un niveau largement au-dessus de la norme communautaire. Cette situation est le résultat d’une croissance de la masse salariale plus forte que celle des recettes fiscales, au cours de la dernière décennie. Les estimations officielles expliquent qu'entre 2006 et 2017, la masse des salaires dans la fonction publique a augmenté à un rythme annuel moyen de 7,8% contre 7,6% pour les recettes fiscales.

Une étude commanditée par le ministère des Finances a mis en évidence le fait que bien que de nombreux recrutements aient été effectués, plusieurs d'entre eux ne sont pas allés en droite ligne avec les objectifs du Document de stratégie pour la croissance et l'emploi. Il a été constaté un nombre plus important d’enseignants, au détriment des autres corps de métier comme le personnel de santé et autres techniciens. Des recrutements supplémentaires s'avèrent ainsi indispensables.

Mais recruter de nouvelles personnes nécessitera de nombreux arbitrages et cela dépendra surtout de la capacité à mobiliser des ressources fiscales additionnelles. Il faudra aussi tenir compte d'une augmentation des charges salariales qui est liée aux évolutions de carrière.

A cela, il faut ajouter les dépenses de personnel qui travaillent dans les administrations parapubliques. Alors que très peu des 37 entreprises publiques ont généré des marges bénéficiaires au cours de cinq dernières années, les sommes dépensées pour le règlement des salaires de leurs employés ont dépassé la centaine de milliards à chaque fois.

Une solution proposée récemment par le Bureau local de la Banque mondiale a été celle de mieux rationaliser les dépenses sur le personnel, avec la mise en place d'un système de rémunération qui est basé sur le rendement et la compétence. Mais les réformes dans ces domaines sont complexes et, redessiner les acquis peut devenir très rapidement une tâche difficile à surmonter.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

Angola : 25 millions $ du Japon pour financer la lutte contre les mines anti-personnel

RDC: les USA annoncent une aide de 600 millions $

Le président Obiang Nguema espère voir la CEMAC libérée de son partenaire monétaire

Franc CFA : la CEMAC attachée à la stabilité de sa monnaie, mais ouverte à faire évoluer les accords de coopération monétaire

 
AGRO

La BAD accorde un prêt de 73,2 millions d’euros au profit des chaînes de valeur agricoles au Congo

Zimbabwe : l’exécutif supprime les restrictions à l’importation pour le maïs et la farine de blé

Cameroun : nouvelle hausse du prix du cacao camerounais à 1250 FCFA le kilogramme

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

 
ELECTRICITE

Le Nigeria veut dédier 3 milliards $ à l’apurement des dettes des compagnies électriques

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

 
HYDROCARBURES

Guinée Équatoriale : sept membres d’équipage d’un ravitailleur affrété par Exxon Mobil ont été kidnappés par des pirates

BP entretient les parties prenantes sénégalaises et mauritaniennes sur la prévention et la gestion des déversements d’hydrocarbures

Sénégal : TGS et GeoPartners démarrent une nouvelle campagne de relevés sismiques 3D en mer

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

 
MINES

Afrique du Sud : Resgen engage Transnet pour le transport du charbon de Boikarabelo

Mali : Kodal obtient deux nouvelles licences d’exploration près de Bougouni

Zambie : Gemfields a déjà vendu 79 millions de dollars d’émeraudes en 2019

Au Niger, le gouvernement renouvelle le permis d'exploitation aurifère de Samira-Libiri

 
TELECOM

Le satellite de communications égyptien TIBA-1 sera envoyé dans l’espace ce 22 novembre à 21h08

Afrique du Sud : Liquid Telecom va installer deux centres de formation à l'innovation numérique dans le Cap-Oriental

Ghana : en les accusant de sous-déclarer le trafic télécoms, Ursula Owusu-Ekuful nuit aux investissements, estiment les opérateurs

RD Congo : la société Varioedge France Sarl veut prendre part aux chantiers numériques du pays

 
TRANSPORT

Au Togo, 680 milliards FCFA ont été injectés de 2010 à 2018, pour la modernisation des infrastructures routières

L'Egypte et l'américain Progress Rail signent un contrat de 466,3 millions USD pour l’achat et la maintenance de 141 locomotives

La Banque mondiale octroie 130 millions USD pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 27 km à Maputo

Modèle d’efficacité énergétique en Afrique, l’aéroport international d’Abidjan renouvelle pour la 3e année consécutive son accréditation carbone

 
FORMATION

Le Programme Wealth of Nations ouvre les candidatures pour sa première formation 2020 des journalistes africains sur les finances illicites

Sénégal : bientôt la création d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse grâce à un partenariat avec la Chine

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

 
COMM

Gaumont n’aura plus de salle de cinéma sur le continent africain en 2023

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique