Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

Guinée : Hyperdynamics ménage sa monture pour le pétrole du puits Fatala-1

  • Date de création: 14 mars 2017 07:37

(Agence Ecofin) - A Conakry, Hyperdynamics, à travers sa filiale SCS Corp., a signé un protocole tripartite avec le gouvernement guinéen et SAPETRO pour mener à bien les travaux de forage du puits offshore Fatala-1. Les trois parties comptent ainsi unir leurs forces pour forer efficacement le prospect et, dans le cas d’une découverte, procéder au forage d’un nombre optimal de puits sur le domaine. Ceci, selon les termes du deuxième amendement de l’accord de partage de production (PSC) qui régit ce périmètre vaste de 5000 km2.

Comme l’indique une note publiée par la compagnie, le document a été paraphé le 10 mars dernier par le DG de l'Office national du pétrole, Diakara Koulibaly, qui représentait le gouvernement, Dale Rollins, le DG de SAPETRO et Ray Leonard, le PDG d’Hyperdynamics.

En substance, SAPETRO et SCS s’engagent à accélérer le processus d’entrée de SAPETRO dans le PSC. Pour ce faire, les deux parties ont convenu de finaliser tous les documents susceptibles de conduire au bouclage de la transaction et de les soumettre à l’approbation du gouvernement avant le 10 avril 2017.

On se souvient qu’une lettre d’intention (LoI) a été signée entre les deux parties, en décembre dernier, selon laquelle au terme des négociations, SAPETRO contrôlerait 20% des participations totales contre 80% pour SCS.

      Lire aussi : Guinée : SAPETRO en passe d’acquérir 20% de la licence d’exploration de Hyperdynamics

Une fois la transaction terminée et les approbations règlementaires reçues, SAPETRO devra verser une garantie de 5 millions $.

Pour ce qui est du gouvernement guinéen, il fournira des garanties suffisantes quant à la validité du PSC et de ses avenants pour permettre à SCS et SAPETRO d’entrer rapidement en possession des documents de la transaction afin de pouvoir mobiliser les ressources nécessaires pour exécuter le programme à partir de Fatala-1.

Les trois parties ont convenus que les termes du contrat doivent être réalisés avant le 10 avril 2017 pour permettre le début des travaux de forage de Fatala-1 au plus tard le 30 mai 2017.

« Je suis ravi que toutes les parties concernées aient accepté d'aller de l'avant pour le forage du puits Fatala-1, pour le bénéfice de la République de Guinée et de toutes les autres parties prenantes. Je suis également reconnaissant pour la confiance continue du gouvernement de la Guinée dans Hyperdynamics. Toutes les parties impliquées attendent avec intérêt le forage de ce puits. L'engagement de SAPETRO envers le projet représente un grand pas en avant dans le partage des coûts et des risques », a commenté M. Ray Leonard.

On estime les ressources récupérables sur ces 5000 km2 à 4,8 milliards de barils équivalents pétrole.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

Afrique du Sud: le gouvernement envisage de réaliser de nouvelles coupes budgétaires au cours des prochaines années

Soudan: Abdalla Hamdok devient le premier 1er ministre de l'ère post-Béchir

 
FINANCE

Afrique du Sud : l'assureur Old Mutual maintient le renvoi de son CEO malgré une décision contraire de la justice

Egypte : Banque du Caire va accorder une ligne de crédit de 34,6 millions $ à la société immobilière Inertia

Ghana : la Banque centrale proroge jusqu’en 2020, le délai accordé aux banques rurales et institutions de microfinance pour se recapitaliser

Quelles astuces pour les Institutions de Microfinance qui souhaitent réussir leur transformation digitale ?

 
AGRO

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures