Ecofin Hydrocarbures

Afrique du Sud : Total prévoit de s’investir davantage dans l’amont et l’aval pétroliers

(Agence Ecofin) - Le major français du pétrole Total a fait savoir qu’en Afrique du Sud, il exécutera, d’ici fin 2018 ou début 2019, des projets de développement en eaux profondes, suspendus depuis 2014, et élargira son réseau de distribution de produits pétroliers.

A terme, ce réseau de distribution atteindra 500 stations-service. Mais, en attendant, Pierre-Yves Sachet, directeur général et PDG de Total South Africa, explique que dans le commerce de détail, l’entreprise veut, à court terme, faire passer la taille de son réseau de 200 à 300 stations-service.

Total, qui devrait déjà ouvrir 20 nouveaux points de vente cette année, envisage des partenariats pour augmenter ce nombre. Sur le terrain, la concurrence est rude, car la société sud-africaine Sasol Ltd cherche aussi à étendre son portefeuille, dans un pays qui compte environ 4 600 points de vente. 

Selon le Financial Tribune, Total est également intéressé par la fourniture de gaz naturel liquéfié et des projets solaires dans le pays.

En Afrique du Sud, la société française détient, aux côtés de Sasol, 36% de la raffinerie Natref qui traite 108 000 b/j de pétrole.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas