Ecofin Mines

Anglo American s’intéresse au secteur minier angolais

Anglo American s’intéresse au secteur minier angolais

(Agence Ecofin) - Le géant minier Anglo American a écrit au gouvernement angolais pour demander l’autorisation d’explorer trois zones potentiellement riches en métaux de base, a déclaré vendredi, le ministère des Ressources minérales du pays.

Selon les détails rapportés par Reuters, le ministère dirigé par Diamantino Azevedo a indiqué que la compagnie, l’une des plus grandes sociétés minières du monde avec des actifs de diamant, de cuivre, de platine répartis sur plusieurs continents, a présenté une lettre d’intention pour investir dans le secteur minier angolais.

Le sous-sol angolais est riche en diamants, en or, en phosphate, en minerai de fer, en cuivre, ou encore en pierre naturelle. Si l’économie du pays est quasi-dépendante du pétrole, l’État a affirmé depuis quelques années son intention de la diversifier en se basant sur les ressources minières.

Pour l’instant, le principal produit minier de l’Angola reste le diamant, dont les exportations lui ont rapporté des revenus bruts de 1 milliard $ en 2017. Il est le deuxième producteur de diamants en Afrique, derrière le Botswana.

Louis-Nino Kansoun

Lire aussi :

09/04/2018 - L’Angola a exporté 84,5 millions $ de diamants en janvier 2018

31/05/2017 - Angola : l’industrie minière croîtra de 6,7% dans les cinq prochaines années (BMI Research)


Ecofin Mines     




Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines