La BAD encourage la formation de journalistes africains sur la question de changement climatique

La BAD encourage la formation de journalistes africains sur la question de changement climatique

(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) encourage la formation de journalistes africains sur la question de changement climatique à l’occasion du COP24, une conférence sur le climat tenue à Katowice en Pologne.

A cette conférence qui s’étendra du 3 au 14 décembre 2018, la BAD a décidé d’initier un programme de formation de jeunes journalistes africains sur la meilleure façon de couvrir les négociations sur le climat à la COP24.

Selon la BAD, l’Afrique constitue le continent le plus vulnérable aux changements climatiques et a donc besoin de journalistes plus expérimentés dans ce domaine. C’est donc dans cette optique que 4 journalistes issus de différents pays dont, le Madagascar, le Kenya, le Soudan et la Tunisie, bénéficieront d’une formation au reportage sur le changement climatique.

Notons que pendant les deux prochaines semaines, ces 4 journalistes feront les couvertures des négociations pour les médias nationaux dans leur pays.


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm