Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Russie se dit « prête à trouver des alternatives au dollar américain » pour régler ses transactions avec l’Afrique

  • Date de création: 30 octobre 2018 08:54

(Agence Ecofin) - La Russie envisage d’utiliser des devises autres que le dollar américain dans le règlement de ses transactions commerciales avec les pays africains, a rapporté RT France, citant des opérateurs économiques russes.

« Je pense qu'il est possible d'utiliser d'autres devises en Afrique que le dollar », a déclaré Dimitri Mazepine, copropriétaire du plus grand fabricant d'engrais de Russie, Uralchem, ​​et du groupe d'engrais russe Uralkali, cité par  la dernière-née des chaînes d'informations en continu du groupe médiatique russe RT. Et d’ajouter : « Nous savons que la VTB [banque publique russe du commerce extérieur, Ndlr] prévoit d'étendre ses activités dans la région. Nous pourrions donc passer à des règlements dans les devises qui conviennent le mieux au prêteur ».

M. Mazepine, qui est aussi le président du Conseil des affaires Russie-Zimbabwe, a également indiqué que « les entreprises russes sont prêtes à trouver une alternative au dollar dans les accords mutuels avec les pays du continent africain », tout en soulignant l’importance de « mettre en place des garanties de paiement, car la plupart des pays africains sont très instables du point de vue financier ».

Selon RT France, l’abandon de l’utilisation du dollar dans le règlement des transactions commerciales avec les pays africains, envisagé par Moscou, aurait pour objectif de «protéger l’économie du pays contre des sanctions imposées par les Etats-Unis ».

Les Etats-Unis ont imposé, en août dernier, de nouvelles sanctions économiques contre la Russie qui a été accusée par Washington et Londres d’avoir empoisonné l’ancien agent double russe Sergueï Skripal sur le sol britannique, en mars dernier. Les Etats-Unis menacent désormais d’interdire les investissements dans les obligations souveraines du pays des Tsars.

En riposte à ces sanctions, la Russie a commencé à diminuer ses investissements dans les obligations américaines, tout en augmentant le nombre de ses transactions en devise nationale.

« Nous avons diminué au minimum et nous continuerons de réduire nos investissements dans l'économie américaine, les obligations américaines et nous effectuerons plus de paiements, non pas en dollar américain, mais dans notre devise nationale et dans d'autres devises, dont l'euro », avait déclaré le ministre russe des Finances, Anton Silouanov,  lors d'une émission diffusée fin août dernier sur la chaîne russe Rossiya 1

Lire aussi:

16/10/2018 - L’Egypte et la Russie organisent de nouvelles manœuvres militaires conjointes

04/09/2018 - La Russie négocie la création d’un centre logistique dans un port érythréen

16/07/2018 - Selon Sergueï Lavrov « le Gabon est l’un des pays les plus importants pour la Russie »

22/05/2018 - L’Egypte et la Russie vont conclure un accord de 7 milliards $, pour la création d'une zone industrielle à Port-Saïd

15/12/2017 - Russie-Afrique : Moscou, cet ami qui nous veut du bien

29/11/2017 - Le Soudan négocie l’achat de chasseurs Soukhoï Su-30 et Su-35 auprès de la Russie pour se « protéger de Washington »


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance