Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Russie se dit « prête à trouver des alternatives au dollar américain » pour régler ses transactions avec l’Afrique

  • Date de création: 30 octobre 2018 08:54

(Agence Ecofin) - La Russie envisage d’utiliser des devises autres que le dollar américain dans le règlement de ses transactions commerciales avec les pays africains, a rapporté RT France, citant des opérateurs économiques russes.

« Je pense qu'il est possible d'utiliser d'autres devises en Afrique que le dollar », a déclaré Dimitri Mazepine, copropriétaire du plus grand fabricant d'engrais de Russie, Uralchem, ​​et du groupe d'engrais russe Uralkali, cité par  la dernière-née des chaînes d'informations en continu du groupe médiatique russe RT. Et d’ajouter : « Nous savons que la VTB [banque publique russe du commerce extérieur, Ndlr] prévoit d'étendre ses activités dans la région. Nous pourrions donc passer à des règlements dans les devises qui conviennent le mieux au prêteur ».

M. Mazepine, qui est aussi le président du Conseil des affaires Russie-Zimbabwe, a également indiqué que « les entreprises russes sont prêtes à trouver une alternative au dollar dans les accords mutuels avec les pays du continent africain », tout en soulignant l’importance de « mettre en place des garanties de paiement, car la plupart des pays africains sont très instables du point de vue financier ».

Selon RT France, l’abandon de l’utilisation du dollar dans le règlement des transactions commerciales avec les pays africains, envisagé par Moscou, aurait pour objectif de «protéger l’économie du pays contre des sanctions imposées par les Etats-Unis ».

Les Etats-Unis ont imposé, en août dernier, de nouvelles sanctions économiques contre la Russie qui a été accusée par Washington et Londres d’avoir empoisonné l’ancien agent double russe Sergueï Skripal sur le sol britannique, en mars dernier. Les Etats-Unis menacent désormais d’interdire les investissements dans les obligations souveraines du pays des Tsars.

En riposte à ces sanctions, la Russie a commencé à diminuer ses investissements dans les obligations américaines, tout en augmentant le nombre de ses transactions en devise nationale.

« Nous avons diminué au minimum et nous continuerons de réduire nos investissements dans l'économie américaine, les obligations américaines et nous effectuerons plus de paiements, non pas en dollar américain, mais dans notre devise nationale et dans d'autres devises, dont l'euro », avait déclaré le ministre russe des Finances, Anton Silouanov,  lors d'une émission diffusée fin août dernier sur la chaîne russe Rossiya 1

Lire aussi:

16/10/2018 - L’Egypte et la Russie organisent de nouvelles manœuvres militaires conjointes

04/09/2018 - La Russie négocie la création d’un centre logistique dans un port érythréen

16/07/2018 - Selon Sergueï Lavrov « le Gabon est l’un des pays les plus importants pour la Russie »

22/05/2018 - L’Egypte et la Russie vont conclure un accord de 7 milliards $, pour la création d'une zone industrielle à Port-Saïd

15/12/2017 - Russie-Afrique : Moscou, cet ami qui nous veut du bien

29/11/2017 - Le Soudan négocie l’achat de chasseurs Soukhoï Su-30 et Su-35 auprès de la Russie pour se « protéger de Washington »


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L'américain Prudential Finance cible le marché égyptien de l'assurance-vie via un investissement en fonds propres

La fintech nigériane Lidya veut aller à la conquête de l'Europe de l'Est avec un objectif de 1,1 milliard $ de micro-crédits

Kenya : des gains en baisse sur les titres du Trésor public poussent les banques commerciales à prêter plus au secteur privé

Togo : GTA Assurances Vie contribue à la scolarisation des enfants en milieu rural défavorisé

 
AGRO

Environ 14 % de la production alimentaire est perdue chaque année dans le monde (FAO)

Burkina Faso : 21 milliards Fcfa pour l’aménagement et la valorisation de la plaine de Léraba

Kenya : démarrage imminent des activités de l’usine de transformation de lait de Kangema

Zimbabwe: la récolte de blé attendue en forte baisse à 60 000 tonnes en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Togo : 14 localités rurales électrifiées à l’off-grid solaire avec l’appui du Conseil de l’Entente

Nigeria : 104 transformateurs vandalisés dans l’Etat d’Akwa Ibom en trois mois

Tanzanie : les travaux de construction de la ligne Tabora-Katavi ont été lancés

Zambie : l’Autorité d’électrification rurale célèbre l’achèvement de son premier mini-barrage à Kasanjiku (640 KW)

 
HYDROCARBURES

Eni s’engage pour le développement durable et la décarbonisation au Mozambique

Le Soudan et l'Ethiopie ont convenu de la construction d'un oléoduc qui reliera les deux pays

Soudan du Sud : le gouvernement annonce la rénovation de plusieurs lignes d'oléoducs

ADES empoche un autre contrat de forage en Egypte

 
MINES

Guinée : les produits miniers pourront être expédiés par le Libéria

Mali : African Gold Group lance un programme de forage de 15 000 m à Kobada

Mako Gold veut réaliser 10 000 m de forages en Afrique de l’Ouest

Mozambique : l’américain Urbix aidera Battery Minerals à traiter le graphite de Montepuez

 
TELECOM

Ouganda : l’UCC s’est dotée d’un détecteur de téléphones contrefaits

Mara Phones négocie la commercialisation de ses téléphones au Kenya, en RD Congo et en Angola

La Côte d’Ivoire bientôt dotée d’un dispositif de contrôle des flux de télécommunications électroniques

ZoraBots, spécialiste de solutions robotiques, veut faire du Rwanda sa base d’expansion en Afrique

 
FORMATION

Le Maroc soutiendra la formation des techniciens sénégalais des métiers de l’automobile

Six institutions du Togo et du Sénégal bénéficieront de l’accompagnement d'Erasmus en vue de la formation des ingénieurs

Afrique du Sud : la première école secondaire entièrement en ligne proposera ses premiers cours, à partir de janvier 2020

Le Commonwealth lance 4 sessions de formation en ligne sur le leadership pour les ressortissants de ses pays membres

 
COMM

Sénégal : Reporters sans frontières va aider la presse locale à lutter contre les infox

Zimbabwe : nouvelle passe d’armes juridique en vue entre Econet et l’ancien distributeur de Kwese TV

Nigeria : des problèmes de financement ralentissent la migration vers la télévision numérique

TNT : les autorités ivoiriennes annoncent une couverture nationale de 40 %

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance