Ecofin Mines

Glencore plafonne sa production de charbon pour limiter la hausse des températures de la planète

Glencore plafonne sa production de charbon pour limiter la hausse des températures de la planète

(Agence Ecofin) - La compagnie suisse Glencore a annoncé qu’elle plafonne sa production de charbon à 150 millions de tonnes/an, pour « limiter la hausse des températures de la planète ».

Premier exportateur de charbon au monde, la société veut désormais se concentrer sur le cuivre, le cobalt, le nickel, le vanadium et le zinc, « des matières premières nécessaires à la transition énergétique et des transports ».

« En tant qu'une des plus grandes sociétés minières diversifiées au monde, nous avons un rôle clé à jouer pour faciliter la transition vers une économie à faibles émissions de carbone », a déclaré dans un communiqué la compagnie, qui ne veut plus construire de nouvelles mines, mais limiter sa production aux niveaux actuels.

Cette décision intervient alors que le charbon a contribué en 2018 pour un tiers aux bénéfices du groupe, qui a récemment racheté deux mines australiennes appartenant à Rio Tinto.

Pour certains observateurs, elle serait due à la pression des investisseurs, notamment ceux de l’initiative « Climate Action 100+ », qui menaçait l’état du cours des actions en bourse de Glencore.

Selon le PDG, Ivan Glasenberg, le plafonnement ne devrait pas impacter l’approvisionnement en charbon d’Eskom, compagnie sud-africaine d’électricité.

« Nous fournissons de grandes quantités de charbon à Eskom, que nous continuerons à aider », a-t-il déclaré à Mining Weekly.

S’il estime que l’annonce n’affectera pas l’offre mondiale à l’heure actuelle, il faut remarquer que les risques à long terme pourraient faire grimper le prix du charbon, toujours première source d’énergie au monde.

Lire aussi :

01/02/2019 - RDC : productions de cuivre et cobalt en hausse pour Glencore en 2018, grâce aux opérations de sa filiale Katanga


Ecofin Mines     





Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines