Les achats de riz en Afrique représentent 7 milliards de dollars par an

Les achats de riz en Afrique représentent 7 milliards de dollars par an

(Agence Ecofin) - Harold Roy-Macauley, directeur général d’Africa Rice, une organisation panafricaine qui vise le développement de la filière riz dans les 26 Etats membres d’Afrique centrale, de l’Ouest, et de l’Est, révèle dans les colonnes de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique que le continent dépense, chaque année, 7 milliards de dollars pour ses importations de riz.

Cité par l’hebdomadaire panafricain, l’expert sierra-léonais indique que cette donnée ne s’ajuste pas en dépit de l’augmentation de la production de riz dans nombre de pays. 24 millions de tonnes de riz continuent de faire leur entrée dans les ménages du continent, malgré le potentiel de production dont dispose le continent.

Selon un expert cité par le journal panafricain, « l’agriculture en Afrique subsaharienne en particulier, demeure un moteur de croissance économique des plus importants ; et les objectifs de développement durable concernant la pauvreté et la faim passeront par l’augmentation de la productivité de travail des petits exploitants agricoles ».

La solution, pour résoudre cette question des importations massives de riz en Afrique, repose sur l’amélioration de l’accès aux financements des petits exploitants, assure Harold Roy-Macauley. « Les paysans n’ont pas accès aux financements ; or, il faut que les gens soient indépendants pour travailler avec le secteur privé. Il faut rendre les paysans hommes d’affaires et crédibles auprès des banques », souligne-t-il.

Pour l’Union européenne qui assure avoir investi 230 millions d’euros dans divers programmes agricoles sur le continent et dont l’organisation fait partie, au regard de la croissance démographique que connaît le continent, la productivité agricole devra quadrupler à l’horizon 2050, si les 70% de populations pauvres vivant en zone rurale veulent sortir du spectre de la faim.

Dans certains pays comme le Cameroun, les dépenses en importations de riz représentent 143,6 milliards FCFA en 2017 tandis qu’au Gabon, l’on se situe à plus de 80 millions de dollars pour une population de 1,8 million d’habitants.

PcA


Ecofin Agro     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro