Ecofin Electricite

Ghana : le gouvernement s’apprête à céder des actifs de ses centrales thermiques à des acteurs privés

Ghana : le gouvernement s’apprête à céder des actifs de ses centrales thermiques à des acteurs privés

(Agence Ecofin) - Au Ghana, la Volta River Authority (VRA) prévoit de céder une partie des actifs de ses centrales à gaz et à fioul. 20 entreprises privées ont d’ores et déjà manifesté leur volonté de participer à cette opération. Selon Kweku Awotwi, le directeur de la VRA, qui a annoncé la nouvelle, le gouvernement n’a pas encore décidé des pourcentages de parts cessibles.

La puissance électrique ghanéenne est de 2 456 MW dont 1 325 MW de centrales thermiques qui fonctionnent actuellement à 50-65% de leur capacité.

« La gestion de la VRA, en ce qui concerne les actifs hydroélectriques, est de classe mondiale. Mais, pour une raison que nous ignorons, nous n’avons pas été capables d’obtenir les mêmes performances avec les centrales thermiques.», a affirmé M. Awotwi. Selon le responsable, ces centrales ont participé à l’accroissement de la dette du secteur électrique ghanéen. « Séparer la gestion des centrales thermiques de celles hydroélectriques, fait partie des options envisagées par le gouvernement afin d’améliorer leurs performances et leur profitabilité.», a-t-il affirmé.

Cependant, cette perspective n’enchante pas le syndicat du personnel de la VRA. Cephas Duse, son président, a d’ailleurs affirmé que cette opération ne résoudrait pas les problèmes de l’entité. Il a également affirmé que le personnel qui n’a pas été consulté, pourrait entreprendre des actions de grève contre ladite décision.

Gwladys Johnson


Ecofin Electricité     


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android