Tanzanie : l’annulation d’une procédure d’appel d’offres par la Tanesco n’inquiète pas autrement les candidats

Tanzanie : l’annulation d’une procédure d’appel d’offres par la Tanesco n’inquiète pas autrement les candidats

(Agence Ecofin) - En Tanzanie, la Tanesco, la compagnie nationale en charge de la fourniture électrique a annulé trois appels d’offres de construction de centrales électriques. Les procédures étaient relatives à la construction d’une centrale solaire à grande échelle (150 MW), d’un parc éolien (100 MW) et d’une centrale thermique.

Cette annonce fait réagir plusieurs entreprises participant à ces appels d’offres. Leon Coetzer, le directeur exécutif de Kibo Energy, a affirmé que cette mesure est certes regrettable, mais pas si extraordinaire. Il a, en outre, affirmé que les études de faisabilité enclenchées par son organisation pour la construction d’une centrale à charbon de 150 à 300 MW continueraient malgré ce changement.

Rufus Short, le directeur exécutif d’Edenville Energy en lice également pour la construction de la centrale thermique, a affirmé que si cette décision retarde probablement le processus de construction des travaux, elle n’aura pas d’impact notable sur ses ambitions dans le pays.

Des amendements procéduraux devront être apportés au processus avant que ce dernier ne soit poursuivi ou reconduit, affirment confiants, les investisseurs.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité