Ecofin Mines

Péril sur l’exploitation du gisement de calcaire de Mintom, dans le Sud-Cameroun

(Agence Ecofin) - Au cours d’une récente conférence de presse organisée sur le site du Salon Promote, les responsables de Dangote Cement, nouveau leader du marché du ciment au Cameroun, ont levé un pan de voile sur les raisons du désintérêt des producteurs de ciment pour le gisement de calcaire de Mintom, découvert dans la région du Sud-Cameroun.

Selon leurs révélations, ce gisement sur lequel les Camerounais placent beaucoup d’espoir pour voir un jour le prix du ciment baisser considérablement dans leur pays, est simplement inexploitable en l’état. Et pour cause, révèle Dangote Cement, dont les responsables revendiquent plusieurs descentes sur le site de Mintom, plus de 70% du gisement est noyé par les eaux du fleuve Dja ; ce qui rend son exploitation beaucoup plus complexe.

Pour rappel, malgré la ruée des producteurs de ciment sur le marché camerounais, les prix de ce produit n’ont pas beaucoup fléchi ces dernières années sur le marché local. Pour justifier cette situation, les cimentiers évoquent sans cesse l’importation onéreuse de la matière première qu’est le clinker, un dérivé du calcaire.

Pourtant, dans la localité de Mintom, l’Institut de recherches géologiques et minières (IRGM) a mis en évidence, depuis plusieurs années, un gisement de calcaire de 540 millions de m3, dont l’exploitation, selon Joseph Victor Hell, le directeur de l’IRGM, pourrait permettre de baisser d’environ 50% le prix du sac de ciment produit localement.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi

06-06-2016 - Cameroun : l’exploitation du gisement de calcaire de Mintom pourrait réduire de près de 50% le prix du ciment


Ecofin Mines     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines