Ecofin Agro

La crise dans les régions anglophones du Cameroun intensifie les exportations frauduleuses du cacao vers le Nigeria

La crise dans les régions anglophones du Cameroun intensifie les exportations frauduleuses du cacao vers le Nigeria

(Agence Ecofin) - Les troubles dans la partie anglophone du Cameroun ont accentué les exportations frauduleuses du cacao camerounais vers le Nigeria, ont rapporté les acteurs locaux de la filière, à l’agence britannique Reuters.

En effet, apprend-on, depuis le déclenchement des affrontements armés entre forces de défense camerounaises et séparatistes anglophones, notamment dans la région du Sud-Ouest, les acheteurs locaux ont pris peur et ont de plus en plus du mal à se rendre dans les bassins de production situés à l’intérieur de cette partie du pays, qui partage une longue frontière avec le Nigeria.

Aussi, ces localités sont-elles prises d’assaut par les acheteurs venus plutôt du Nigeria voisin, qui repartent quotidiennement avec d’importantes cargaisons de fèves de cacao, achetées auprès des producteurs camerounais. 

Cette situation est loin de déplaire aux producteurs de la région du Sud-Ouest du Cameroun, dans la mesure où, expliquent les acteurs de la filière cacao, les Nigérians sont meilleurs payeurs que les Camerounais.

De sources locales, alors que les acheteurs camerounais proposent généralement 600 francs Cfa pour le kilogramme de fèves, les Nigérians, eux, déboursent jusqu’à 850 francs Cfa, voire 1 000 francs Cfa, pour le même volume de fèves séchées.

BRM  

Lire aussi:

27-07-2017 - La production cacaoyère du Cameroun siphonnée par le Nigeria

09-01-2018 - Cameroun : l’Américain Milost Global finance une usine de transformation de cacao de 32 000 tonnes extensible à 64 000 tonnes

19-12-2017 - Au Cameroun, les prix bord champ du cacao poursuivent leur dégringolade


Ecofin Agro     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android