Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

L’ONG Mighty Earth dénonce les impacts de l’industrie du chocolat sur les couverts forestiers ivoirien et ghanéen

  • Date de création: 13 septembre 2017 18:28

(Agence Ecofin) - Le chocolat n’est pas seulement un produit de consommation de luxe, il représente surtout une source de destruction de nombreuses couvertures forestières chez les principaux pourvoyeurs de la matière première que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana.

C’est la principale conclusion du nouveau rapport de l’ONG environnementale américaine Mighty Earth, intitulé « La déforestation amère du chocolat ».

« Un plaisir terriblement coupable »

Pour l’Organisation qui dit avoir mené une enquête internationale approfondie, les acteurs de l’industrie mondiale du chocolat qu’ils soient négociants (Barry Callebaut, Cargill et Olam) ou chocolatiers (Hershey’s, Nestlé, Mondelez, Lindt et Ferrero), entretiennent la déforestation dans ces deux pays et s’approvisionnent en matière première au niveau de plantations cacaoyères installées dans des zones protégées.

« Nous avons pu identifier sept coopératives ayant acheté du cacao provenant des aires protégées que nous avons visitées, et ayant confirmé l’avoir ensuite vendu à d’importants négociants internationaux comme Cargill, Olam et Barry Callebaut. Il est évident que ces négociants sont responsables de la création d’un marché pour le cacao cultivé illégalement, qui finit par rentrer dans les barres chocolatées consommées à travers le monde entier.», indique l’ONG.

« Une étude menée par l’Université de l’Etat d’Ohio concernant 23 aires protégées de Côte d’Ivoire, a conclu que sept d’entre elles avaient été presque entièrement converties en cultures de cacao.  Non loin de là, au Ghana, le deuxième producteur mondial de cacao, la situation est identique : entre 2001 et 2014, 117 866 hectares d’aires protégées ont été défrichés et le Ghana a perdu plus de 7 000 kilomètres carrés de forêts, soit au moins 10 % de l’ensemble de son couvert forestier ; un tiers de la déforestation du pays peut être imputé aux activités liées au secteur du chocolat.», ajoute Mighty Earth.

Pointant du doigt la faillite dans l’application des lois et la complicité de certaines institutions ivoiriennes notamment la Société de développement des forêts (Sodefor) et l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), l’Organisation indique que 13 des 23 aires protégées de Côte d’Ivoire ont déjà perdu l’intégralité de leurs populations de primates.

« Il serait prématuré d’être optimiste »

Face au récent engagement de 35 sociétés de production de cacao et de chocolat du monde, vers la présentation d’un cadre d’action devant aboutir à une chaîne d’approvisionnement en cacao sans déforestation en novembre prochain lors de la 23ième Conférence des Parties (COP23) en Allemagne, l’Organisation reste sceptique.

« Ces sociétés peuvent faire une immense différence puisqu’elles détiennent ensemble l’écrasante majorité du marché du chocolat et du cacao. Mais pour l’instant, Celles-ci n’ont fourni aucun détail quant à la nature exacte de leur programme, ce qui doit être fait d’ici la fin de l’année. Par exemple, elles n’ont pas encore garanti que les futures expansions des cultures seront menées sans déforestation, afin de protéger les paysages à haut stock de carbone. Elles n’ont pas non plus explicité leur action à l’égard des territoires défrichés dans les parcs nationaux et les aires protégées de Côte d’Ivoire.», estime le rapport.

Pour rappel, le marché mondial du chocolat a été évalué à 100 milliards de dollars en 2015 et la consommation croît annuellement de 2 à 5%.

Espoir Olodo 


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : la part des marchés publics attribués aux PME en hausse de 46,6% à fin septembre 2019

L’Allemagne consacre 20 millions € à l’agriculture et à l’utilisation des terres par les pays en voie de développement

Le Guide pour la planification intégrée en Afrique a été dévoilé par le PNUD, la BAD et l'AUDA-NEPAD lors de la COP25

Côte d’Ivoire : le français Colas va construire les marchés modernes de Bouaké et de Yopougon, pour un coût de 90 millions €

 
FINANCE

Umeme, le principal distributeur d’électricité en Ouganda obtient un prêt syndiqué de 70 millions $ pour renforcer son réseau et ses installations

Kenya : la start-up Turaco, spécialisée dans les produits d'assurance-vie lève 1,2 million $ pour soutenir son expansion en Afrique

Madagascar : le norvégien Norfund signalé dans un investissement au sein du fournisseur de solutions énergétiques WeLight

12,5 millions $ de la BEI pour financer la participation du Niger au capital de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique

 
ELECTRICITE

Sénégal : le gouvernement échange la centrale à charbon de Sendou contre une centrale à gaz

Bénin : 40 000 ménages accèdent à l’électricité solaire grâce à Fénix, en un an d’activité

Maroc : la BAD alloue 245 millions € pour le raccordement de 720 villages au réseau électrique national

Bénin : une augmentation subventionnée de 5 % du tarif électrique en 2020 et de 10 % en 2021

 
HYDROCARBURES

Égypte : la région de la Haute-Égypte fera l’objet d’une imagerie gravimétrique avec la plus haute résolution au monde

En 2019, Trafigura a enregistré des performances record dans la commercialisation du pétrole et du gaz

Ghana : la découverte Afina-1x abrite 1,5 milliard de barils de pétrole et 0,7 milliard de pieds cubes de gaz (mise à jour)

Pipeline Tchad-Cameroun : à fin octobre 2019, le droit de transit a rapporté près de 30 milliards FCFA à l’Etat camerounais

 
MINES

Côte d’Ivoire : IronRidge lance un programme de forage de 8 000 m sur son projet aurifère Zaranou

Botswana : Giyani Metals engage Lazenby Holdings pour assainir ses gisements de manganèse

Zimbabwe : le projet de lithium Arcadia sera exploité sur plus de 15 ans

Côte d’Ivoire : Perseus Mining signe une convention minière avec une clause de stabilité fiscale pour Yaouré

 
TELECOM

Namibie : PowerCom (Pty) Ltd investira 1,8 million USD en 2020 pour améliorer l’accès à Internet

Nigeria : le chinois ZKTeco veut ouvrir un bureau et installer un centre de recherche dans le pays

La Fondation Orange CI accompagne la lutte contre les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle

Guinée : 100 cyber centres déjà construits dans les établissements d’enseignement, sur les 200 prévus par l’Etat

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : le Sénat adopte le budget 2020 du ministère des Transports qui s’élève à plus de 360 millions USD

Cameroun : Yaoundé sera dotée d’une autoroute de 12,3 km à 11 échangeurs pour près 469 millions USD mobilisés auprès de la Chine

Cameroun : l'Etat recherche un auditeur pour Camair-co avant un éventuel nouveau financement

Tanzanie : le chemin de fer de 220 km entre Isaka et le port à sec de Mwanza débutera bientôt

 
FORMATION

Tunisie : les diplômés des systèmes d’information, du commerce et de la comptabilité sont les plus recherchés par les recruteurs

Accord entre les universités de Douala et de Kigali pour la formation au Cameroun, des étudiants rwandais en médecine

Togo : l’Université fédérale Toulouse-Midi-Pyrénées ouvre les candidatures pour un Master en ingénierie de la formation et des systèmes d’emplois

Le Rwanda abritera un centre de formation de lutte contre la corruption

 
COMM

Boomplay acquiert le contenu du plus grand réseau d’artistes indépendants au monde pour le public africain

Au Togo, le régulateur de l’audiovisuel veut contrôler les flux internet pour lutter contre la piraterie

Sénégal : la justice réduit la somme que doit verser Excaf Telecom à Côte Ouest dans le litige qui les oppose

Namibie : l’association des auteurs et compositeurs de musique réclame une créance de 114 000 USD au radiodiffuseur public

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro