Cameroun : l’Américain Milost Global finance une usine de transformation de cacao de 32 000 tonnes, extensible à 64 000 tonnes

(Agence Ecofin) - Producam, 3ème exportateur de fèves de cacao sur le marché camerounais,  a annoncé le 3 janvier 2018, avoir décroché une facilité de financement pouvant atteindre 500 millions de dollars (environ 274 milliards de francs Cfa), dans le cadre du Mesa Fund 1, un fonds d'opportunités mondiales géré par le capital investisseur américain Milost Global Inc.

Les financements à mobiliser dans le cadre de ce partenariat, apprend-on, serviront au développement des projets de Producam, notamment la construction d’une usine de transformation de fèves de cacao, d’une capacité de 32 000 tonnes, extensible à 64 000 tonnes.

Cette unité de transformation, selon Producam, va produire du beurre de cacao, de la poudre de cacao et de la pâte de cacao. Selon les prévisions des promoteurs, l'usine devrait être mise en service au troisième trimestre 2018.

«Nous sommes ravis d'accueillir Milost Global, un investisseur engagé dans notre cœur de métier, en tant que partenaire de l'un de nos actifs les plus importants. La combinaison de l'expertise de Milost Global et de l'expérience de Producam, ainsi que notre position dans l'industrie du cacao au Cameroun, vont créer une valeur ajoutée synergétique pour notre entreprise», a commenté  Emmanuel Néossi, fondateur et PDG de Producam.

Pour rappel, avec une production nationale qui oscille autour de 230 000 tonnes, depuis cinq campagnes, le Cameroun ne transforme qu’environ 25% de ses fèves, ce qui expose la filière à la conjoncture sur le marché international. L’ambition du gouvernement et des acteurs de la filière est de doubler cette capacité de transformation, d’ici à 2020.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-07-2014 - Olam, Telcar Cocoa et Producam ont été les principaux exportateurs du cacao camerounais en juin

20-06-2016 - Le Suisse Buhler accompagnera Producam dans le montage d’une usine de transformation du cacao à Kékem


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro