Les cours du cacao pourraient repartir à la hausse d’ici la fin de la saison 2017/2018

(Agence Ecofin) - L’année cacaoyère 2017/2018, pourrait s’achever favorablement pour les cours mondiaux de la matière première.

En effet, rapporte Reuters, la tonne de fève pourrait valoir 2 200 $ à la bourse des contrats à terme de New York (ICE), et 1 550 livres sur le marché à terme britannique (LIFFE), soit des bonds respectifs de 16% et 11% par rapport à la campagne 2016/2017.  

Cette évolution devrait résulter principalement d’une baisse du surplus global à 100 000 tonnes cette saison contre 335 000 tonnes, un an plus tôt, liée à un recul de l’approvisionnement mondial.

Selon les prévisions d’un groupe de 9 négociants et analystes interrogé par Reuters, la Côte d’Ivoire devrait connaître une récolte de 1,95 million de tonnes cette saison contre 2 millions de tonnes en 2016/2017.                                                    

Pour sa part, le Ghana verra un volume de 870 000 tonnes, soit 100 000 tonnes de moins que précédemment.

Dans le même temps, les besoins de l’industrie manufacturière pourraient maintenir la dynamique croissante entamée durant le dernier trimestre 2017, période où les broyages en Europe ont notamment augmenté de 4,4% d’une année sur une autre.

D’après l’Organisation internationale du cacao (ICCO), au plus fort de la crise de surproduction durant la saison 2016/2017, la moyenne des prix journaliers de la tonne fève durant le mois d’avril, a atteint 1 438 livres à Londres, soit le tarif le plus bas depuis 4 ans et 1 810 $ à New York, un niveau jamais observé depuis 9 ans.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro